Sophrologie : définition de cette méthode & astuces à mettre en pratique

sophrologie définitionC’est quoi la sophrologie ?

Comment ça marche ?

Pour qui ?

Et peut-elle répondre à vos besoins ?

C’est important pour moi de pouvoir répondre à ces questions.
Parce qu’avant-tout, je suis sophrologue.

On dit beaucoup de choses sur la sophrologie, tant en bien et tant en mal.

Et pourtant la sophrologie s’inscrit de plus en plus dans des dynamiques d’accompagnement sur différents plans.

Elle a su séduire de nombreuses personnes qui aujourd’hui abordent la vie avec sérénité.
Qui plus est, elle peut apporter un soutien efficace à la médecine conventionnelle.

La sophrologie peut s’avérer être une alliée efficace dans la vie.

Imaginez que la sophrologie puisse vous procurer un accompagnement efficace, un second souffle dans les situations de votre vie

Parce que vous êtes à la recherche d’un outil qui vous soutienne dans bien des aspects de votre vie, vous allez découvrir ici tout ce que vous devez savoir sur le BA-BA de la sophrologie.

Vous recherchez à savoir :

  • Ce qu’est la sophrologie
  • Si elle peut vous apporter du bénéficie bien-être
  • Si elle peut soutenir vos démarches et vos intentions
  • Le cadre dans lequel elle s’inscrit
  • Et surtout à en connaître son fonctionnement et ses grands principes

Vous êtes au bon endroit.

Ce que vous allez trouver dans les lignes qui suivent est tout simplement un trésor de sophrologie.
Car il s’agit d’une carte simplifiée de ce qu’est la sophrologie et de ce qu’elle peut apporter.

Vous aurez également à disposition mon témoignage de sophrologue, ainsi que pour se mettre en jambe, les clés pour bien respirer.

Qui je suis : mon témoignage de la sophrologie

La sophrologie est un sujet qui me tient tout particulièrement à coeur, et c’est avec plaisir que je le partage avec vous.

Avant d’être sophrologue, j’ai été éducateur spécialisé.

Et je peux dire maintenant, avec le recul, qu’avoir été éducateur spécialisé m’a permis de faire le pas, pour rencontrer l’autre, dans sa spécificité, et de pouvoir me mettre à sa disposition dans l’éventuel but de l’aider.

La sophrologie, elle, m’a permis d’acquérir la possibilité d’offrir à l’autre un outil lui permettant de s’épanouir.

sophrologie gestion du stressElle est véritablement un outil, de rencontre qui me permet de poser une alliance avec celui que je rencontre et qui saisit cet espace.

Alors je milite pour que la sophrologie se popularise, parce qu’elle s’avère être un formidable cadeau, un outil pour tous et peut-être aussi pour vous.

Concrètement, elle peut vous apporter ce qu’elle m’a apporté, à savoir un nouveau regard sur le quotidien.

Un outil de tous les jours, dans tous les événements de la vie.

Je serais égoïste si je gardais ça pour moi…

J’ai d’ailleurs fait la démarche personnelle, en tant que sophrologue, d’adhérer à la chambre syndicale de la sophrologie, dont la principale action est de promouvoir et défendre la sophrologie et ses professionnels.

C’est à ce titre que je respecte le code de déontologie garantissant l’éthique professionnelle des sophrologues.

Pourquoi ce choix est important ?

Parce la sophrologie a su m’apporter personnellement un cadre de vie, parce la sophrologie peut vous offrir un cadre.

Elle s’insère dans un cadre éthique et déontologique. Un cadre qui constitue sa légitimité à se faire valoir comme méthode alternative et complémentaire, en matière de santé et de bien-être.

Le choix de l’école de formation est aussi important.

Je suis certifié de l’académie de Paris. Cette académie fut créée en 1991, par le docteur Patrick-André Chéné et reconnue en 1993, par le créateur de la sophrologie, le professeur Alfonso Caycédo.

Cette académie est un lieu de certification au titre du métier de sophrologue enregistré au RNCP. Ce qui veut dire que cette académie s’inscrit dans une dynamique de certification, qui pose un cadre d’action aux professionnels, selon des critères correspondant à une législation, ainsi qu’à un code éthique.

C’est pourquoi, dans vos futures recherches, je vous invite, pour être certain d’avoir affaire à un(e) sophrologue professionnel(le), à vérifier que l’organisme où il (elle) a suivi sa formation est inscrit au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles et qu’il (elle) est titulaire à titre nominatif de la certification.

Les dynamiques de la sophrologie

Le corps est une mécanique complexe, qui fonctionne la plupart du temps en mode automatique (circulation, digestion, respiration,…).

sophrologie définition méthodeIl communique avec le cerveau.

Et cet ensemble est exposé à divers agents, voire agressions, extérieurs comme le stress, les microbes et les maladies.

Ce lien très étroit a été démontré scientifiquement dans plusieurs études.

Il est recommandé d’apprendre à écouter cet ensemble, à l’aider et à prendre soin de lui.

La sophrologie s’appuie sur des réalités scientifiques et anatomiques, ainsi que sur des potentiels propres à l’organisme comme les neurotransmetteurs et les différents mécanismes de stimulations, de respiration et de perceptions.

Vous devez savoir que la sophrologie fait partie des méthodes alternatives et complémentaires, constituant l’ensemble des techniques non médicamenteuses de la gestion de la douleur.

Dans le Plan Gouvernemental sur la Douleur, mené de 2006 à 2010, la sophrologie est reconnue comme faisant partie des méthodes efficaces au même titre que les médicaments, les traitements physiques et les méthodes psychocorporelles.

Attention cependant :  la sophrologie n’a aucune prétention médicale ni vocation à remplacer un traitement ou un suivi psychologique.

La sophrologie c’est quoi ?

La sophrologie c’est…

  • Une méthode créée par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre, dans les années 60.
  • Une méthode de développement personnel (mais pas que).
  • Un ensemble de techniques qui offre des outils simples, valorisants et épanouissants pour la personne qui l’utilise.
  • Un outil qui inscrit l’individu dans une réalité objective et positive.
  • Un outil qui aide à poser des intentions.

sophrologie caycedienneLa sophrologie est, dit-on, la science de la conscience

Elle repose effectivement sur le travail de la conscience.

L’ensemble des techniques de la sophrologie permet d’offrir les conditions nécessaire pour créer un espace de travail pour la conscience.

Cet espace permet de révéler des phénomènes à la conscience à partir desquels on peut mettre en place des stratégies.

Un phénomène, c’est une sensation, une image, une perception, une émotion… qui apparaît tel qu’il est dans l’expérience que l’individu en a, sans référence à quelque réalité dont il serait la manifestation.

se relaxer par la sophroAutrement dit, on ne doit rien, on vit l’expérience telle qu’elle est vécut.

On peut penser, c’est vrai…

On peut aussi poser une intention.

Poser une intention est ce qui permet de se rendre prêt à agir.

Sans intention préalable, l’action qui suit n’a pas de sens.

C’est ce travail que fait la conscience.

La méthode sophrologique repose sur quatre grands principes :

• La sophrologie est une méthode qui permet de poser une intention et donner du sens à et dans sa propre réalité.
Elle permet de vivre autrement les phénomènes perçus, avec une intention positive.

C’est le principe d’action positive.

• Les techniques qui sont employées servent à réunir toutes les conditions, pour que le phénomène de l’expérience vécue s’inscrive dans la réalité corporelle qui est propre à chacun.

C’est le principe du schéma corporel comme réalité vécue.

• Aussi, l’un des privilèges de la sophrologie est sa polyvalence.

Sa pratique apporte une aide aussi bien aux enfants qu’aux adolescents, adultes, personnes malades ou stressées, aux sportifs, les techniques à la disposition du sophrologue étant nombreuses et adaptables à chacun.

C’est le principe d’adaptabilité.

• Le sophrologue est dans une démarche d’écoute, sans interprétation. Il accompagne le sujet à faire remonter à la surface son être profond.

Il lui permet de s’ouvrir à la vie dans la tolérance, et l’aide à trouver des moyens inédits de mobiliser ses ressources physiques et psychiques, à développer ses potentiels et à se projeter dans l’avenir grâce à des souvenirs positifs du passé.

C’est le principe de l’alliance thérapeutique.

Très simplement, on peut définir la sophrologie comme étant une méthode d’aide psychocorporelle permettant à l’individu de s’épanouir, d’utiliser au mieux ses potentiels grâce au renforcement de sa capacité d’amortissement émotionnel.

En cela elle donne un second souffle à votre quotidien !

La méthode sophrologique permet entre autres :

  • D’atténuer significativement la perméabilité au stress.
  • De vaincre certains troubles comme ceux du sommeil ou d’alimentation
  • D’accompagner l’arrêt du tabagisme
  • D’accompagner des problématiques addictives
  • D’accompagner des traitement médicaux
  • De vaincre des phobies
  • D’améliorer la concentration ou la mémorisation
  • De préparer des événements (permis de conduire, préparation à la compétition sportive, prise de parole en public…)
  • D’aider à la préparation d’une naissance et de son suivi
  • De se découvrir et s’ouvrir à de nouvelles perspectives

La respiration, le véritable second souffle du quotidien.
C’est le réflexe à adopter !

sophrologie définition simpleLa respiration, c’est automatique.

Après tout, elle fonctionne quand on n’y pense pas.

Et pourtant…

Au fil du temps, avec les événements de la vie et le stress, le schéma respiratoire est perturbé.

Pour peu qu’on puisse prêter de l’attention à sa respiration, on se sent bien.

En sophrologie, la libération de la respiration est une étape clé.
Quelle que soit la raison, en sophrologie vous êtes toujours amené à faire attention à elle.

Quand vous retrouvez peu à peu votre souplesse respiratoire, son amplitude, sa régularité, sa liberté, sa profondeur, son naturel, vous développez en elle votre capacité d’ancrage à un sentiment de bien-être.

Le processus s’effectue de manière automatique, sans que vous ayez besoin d’y penser.

On se rend compte que l’on respire généralement lorsqu’on manque d’air.
Là, la respiration devient une préoccupation majeure.
Le reste du temps, elle est presque invisible et inconsciente.

Je vous propose alors d’acquérir un second souffle, en deux étapes simples :

  1. Placez-vous dans un endroit calme, dénué de toute distraction, et asseyez-vous confortablement sur une chaise ou un fauteuil. Tenez-vous droit, les jambes parallèles. Posez les mains sur les cuisses. Fermez les yeux.
  2. Commencez simplement par prendre conscience de votre respiration, de l’air qui entre et qui sort par vos narines, qui gonfle et qui dégonfle votre ventre.

En procédant ainsi, vous pouvez découvrir d’innombrable possibilités avec votre respiration, tout en accentuant votre ancrage à elle, avec ce profond sentiment de bien-être, et surtout en développant ce profond sentiment d’existence.

Vous entreprenez votre démarche pour aborder la vie avec plus de sérénité.

Pour que vous puissiez dire adieu au stress et à l’anxiété, pour accueillir une vie plus simple et un quotidien qui vous convient au mieux, je vous invite à prendre quelques instants pour répondre à ces questions

Le but, c’est de vous offrir la possibilité d’évaluer, à cet instant, la perception que vous avez de vous-même
Et de vous améliorer par la suite.

C’est votre démarche, pour que vous puissiez enfin être :

  • Bien dans votre corps
  • Bien dans votre tête
  • Bien dans votre quotidien

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler pour vivre un quotidien pour serein.

Tout est là :

Votre projet sérénité

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

C’est vous que vous laissez parler, avec sincérité, et avec votre intention de vous améliorer.
Votre vie n’est pas en jeu, et cette proposition va très certainement vous surprendre dans le bon sens du terme.

Et parce que la vie est un jeu sérieux, nous vous mettons au défi de vous installer dans cette démarche !

 

Charles