Se détendre : tout savoir sur la méthode d’un jardiner

que faire pour se detendre la journeeComment se détendre ?

Comment se sentir détendu ?

Ce n’est bien souvent qu’une fois qu’elles sont bien installées qu’on ressent des tensions accumulées…
Et qu’on s’en préoccupe…

Et il n’est pas toujours évident de pouvoir se libérer des sources de préoccupations
De ces tensions accumulées qui persistent

Une fois qu’elles sont bien installées, il est difficile de les faire partir.

Bien sûr il est bon d’avoir conscience de vos maux, de vos tensions, de vos petits pépins. Mais bien souvent ils voilent l’ensemble de votre champ de conscience.

Ça en devient obsédant et oppressant…

Il devient alors plus compliqué d’agir.

Pas de panique !

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir une méthode astucieuse qui nous vient d’un jardinier.
Cette méthode vous permet de déloger les mauvaises tensions et de préparer le terrain pour accueillir de nouvelles sensations plus agréables.

Les tensions en tout genre alimentent un stress qui, si on n’y remédie pas, peut devenir permanent…

Tout l’objet de la méthode que vous allez découvrir juste en-dessous repose sur un travail de conscience.
Chacun a la possibilité de faire parvenir à sa conscience un remède répulsif à son stress.

Ce que cet article vous propose, c’est une simple invitation à créer votre propre jardin zen dans votre conscience.

Râteau, pelle, binette…

Pour créer un jardin dans votre conscience, vous n’avez pas réellement besoin de tout ça.
Seulement d’avoir en tête trois petites choses…

Et vous avez tous les outils nécessaires à votre disposition.

Ne vous souciez pas de savoir si vous avez ou pas la main verte.
Persuadez-vous simplement que l’idée même de la création d’un jardin intérieur vous est utile.

Quelle peut être l’utilité d’un jardin intérieur ?

Créer un jardin zen dans votre champ de conscience, c’est créer votre espace refuge dans lequel il sera plus simple de trouver votre paix intérieure.

Ce que je vous raconte vous paraît peut-être très symbolique.
Et pourtant par cette méthode, votre corps remobilise le système nerveux et stimule les hormones selon ses besoins.

La méthode doit conduire, comme la sophrologie, à la création de nouvelles neurosignatures.

Il s’agit ni plus ni moins d’un processus neurobiologique qui habitue le cerveau à percevoir au mieux les sensations positives.

se relaxer

Le jardin à l’intérieur même de votre champ de conscience va agir comme une bulle protectrice au stress.
Mais ce n’est pas tout…
Il vous permettra de ressentir au mieux la détente au quotidien.

Il n’existe aucune solution miracle pour effacer le stress.
Mais on peut agir contre le stress et le rendre tout à fait imperceptible.

Le stress prend essence au niveau des adaptations rapides et traumatiques du corps et de l’esprit envers l’environnement.

Le stress se ressent par différentes manifestations.
Il devient perceptible à partir du moment où la conscience prend conscience de cette perception.
La conscience est donc perméable à toutes sortes de perceptions.

Cette bulle protectrice permet de faciliter ces adaptations et d’accueillir les perceptions les plus agréables.

Devenir jardinier pour mieux vous détendre…

Avant même de jardiner, il est important de vous mettre dans la peau du jardinier.
C’est la première étape de la méthode.

En laissant venir à vous toutes les idées, les associations, les perceptions, vous faites parvenir à votre conscience l’idée d’un jeu de rôle où vous êtes jardinier.

Le jardinier est quelqu’un de très méthodique.
À partir du moment où il laisse courir son imagination, à savoir ses plans pour un jardin agréable, à son image, il doit simplement agir.

Au fur et à mesure, au fil des saisons son jardin prend forme et se transforme, sous la maîtrise de la nature et façonné par la main du jardinier.

Le gros avantage de vous mettre dans la peau du jardinier, c’est que très vite vous pouvez vous imprégner de ses attitudes.
Un jardinier est une personne manuelle.

Occuper ses mains, c’est ne pas penser au reste, à part la tâche à accomplir.

Dans un moment de calme, répondez à ces questions et laissez-vous méditer :

Quelle image ai-je d’un jardinier ?

A quoi ressemblerait mon jardin si j’étais jardinier ?

Quelle serait mon attitude face aux événements et à la nature si j’étais jardinier ?

3 temps pour une attitude détendue au quotidien :

Créer un jardin, c’est du travail.
C’est aussi accepter le jeu de la nature dont le seul but est de trouver un équilibre. C’est le vôtre aussi d’ailleurs :)

Le but étant de modeler votre esthétique en domptant la nature, vous devez mobiliser votre capacité de résilience.
Ce qui se fait en fonction de vous, en fonction du climat et en fonction du temps.

Alors en créant votre jardin qui ne dépend pas exclusivement de vous, vous entrainez votre capacité à lâcher prise sur votre environnement.

Votre relation à l’environnement n’est plus basée sur un enjeu de domination de l’un sur l’autre, mais est basée sur un partage réciproque empli de symbiose, d’harmonie et de paix.

Premier temps : dégager votre espace

Cette étape consiste à faire place nette.
C’est le moment d’enlever les mauvaises herbes.

La nature reprend vite ses droits et la végétation s’installe là où elle peut.
Dans votre espace, pour façonner votre jardin, vous devez enlever ces herbes.

Vous devez évacuer vos tensions pour pouvoir par la suite planter la végétation de votre choix.

Je vous invite pour ça à déplacer tout ce négatif (utiliser des pesticides, c’est bien trop radical et risqué).

Calmement dans une position stable assise, laissez s’installer une respiration tranquille et profonde.
Concentrez-vous sur les zones d’inconfort et chassez-les le plus loin possible.

N’hésitez pas à accompagner ce mouvement par des gestes.
Par exemple, focalisez tous vos soucis dans votre poing fermé, bras tendu. Une fois la tension maximale perçue, relâchez tout et ouvrez votre poing.

Deuxième temps : élaborer votre jardin avec des nouveaux plants

À partir du moment où votre espace est vierge, tout est à construire.
Ce qui garantie une certaine créativité et beaucoup d’amusement.

Vous êtes capable de tout, par le simple fait de choisir vos plantes, vos lumières, les emplacements, la présence de l’eau, les couleurs, les fruits

Vous devez vous persuader que vous êtes libre de choisir.
Le choix est votre meilleure graine.
Car elle a un gros potentiel pour s’épanouir.

Cet espace devient un espace refuge, un havre de paix.
Libre à vous de choisir d’en profiter ou de l’entretenir (ce qui de toute façon revient au même).

Plus cet espace est rempli de valeurs positives, plus il sera présent à la conscience et donc plus facile d’accès si besoin est.

Troisième temps : pérenniser votre jardin dans le temps

Un jardin est agréable à partir du moment où il est entretenu.
Il est une force car il est sans cesse en mutation.

Une visite dans un jardin est différente de l’une sur l’autre mais la sensation de bien-être est toujours présente.

apprendre à se détendre

Et plus son esthétique est travaillé, plus les bénéfices à en tirer sont importants.

Entraînez-vous à cette méthode pour pouvoir vous détendre facilement.
C’est de cette façon que la bulle protectrice grandira et gagnera en efficacité.

L’invitation à la méditation est toute trouvée…

Et comme dirait Voltaire : « Il faut cultiver son jardin… »

Vous entreprenez votre démarche pour aborder la vie avec plus de sérénité.

Pour que vous puissiez dire adieu au stress et à l’anxiété, pour accueillir une vie plus simple et un quotidien qui vous convient au mieux, je vous invite à prendre quelques instants pour répondre à ces questions

Le but, c’est de vous offrir la possibilité d’évaluer, à cet instant, la perception que vous avez de vous-même
Et de vous améliorer par la suite.

C’est votre démarche, pour que vous puissiez enfin être :

  • Bien dans votre corps
  • Bien dans votre tête
  • Bien dans votre quotidien

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler pour vivre un quotidien pour serein.

Tout est là :

Votre projet sérénité

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

C’est vous que vous laissez parler, avec sincérité, et avec votre intention de vous améliorer.
Votre vie n’est pas en jeu, et cette proposition va très certainement vous surprendre dans le bon sens du terme.

Et parce que la vie est un jeu sérieux, nous vous mettons au défi de vous installer dans cette démarche !

 

Charles