Procrastination : une astuce pour arrêter de procrastiner

action de remettre à plus tardComment agir contre la procrastination ?

Comment ne plus remettre au lendemain ce qui doit être fait ?

Comment être au mieux pour mettre en place les actions que vous avez besoin de réaliser, dans le temps qui convient ?

Dans cet article, vous allez apprendre à ne plus différer vos actions.
Vous allez découvrir pourquoi et comment agir contre ce redoutable processus : la procrastination.

Peut-être que comme 95% des gens (et encore, là je suis gentil) il vous arrive de ressentir un grand manque de motivation avant une tâche qui requiert un certain effort.
Ça peut-être par exemple aller faire un footing, passer l’aspirateur, répondre à un mail, etc…

C’est à partir de là que ce manque de motivation devient de la passivité.
C’est exactement ce qu’est la procrastination.

Avant de mettre en place ces petites astuces que vous allez découvrir pour cesser de procrastiner, vous devez bien comprendre ce que procrastiner veut dire et ce que ça a pour conséquences.

Procrastiner, c’est stresser !

La procrastination c’est le fait de remettre systématiquement au lendemain ce qui peut être fait dans l’instant.

Saviez-vous que cette tendance n’est pas sans danger pour votre santé ?

Plusieurs études ont prouvé que la procrastination est source de stress.
La procrastination a des effets sur l’ensemble de la vie de la personne qui la subit.

Êtes-vous procrastinateur ?

Bien souvent, le procrastinateur ne prend pas suffisamment soin de lui : il mange mal, ne pratique aucune activité physique, n’est pas attentif à sa santé…

Il est soumis à une dose importante de stress, en raison de ses retards à répétition, ce qui a un effet néfaste sur l’organisme et peut donc causer des problèmes de santé.

Comment en vient on à procrastiner ?

Les causes de la procrastination sont multiples et varient selon chacun.

Généralement la procrastination est due à une peur de changement : faire un bilan de santé, prendre ce fameux rendez-vous avec votre boss, passer votre permis, faire un régime… autant d’événements qui bouleverseraient vos petites habitudes, ce qui ne vous enchante guère.

Mais encore c’est comme se dire qu’il faut faire du sport, et qu’en faire moins de deux heures pas jour ce n’est pas utile. Alors on ne fait pas de sport…

Procrastination symptôme d’un mal-être

Saviez-vous que la procrastination est en réalité que le symptôme d’une faible estime de soi ?

Ce qui veut dire que le mental prend une trop grande place dans la réalisation de vos actions.
C’est la raison pour laquelle ces actions sont souvent avortées.

En plus, ce sont souvent les choses que l’on n’a pas décidées de faire soi-même, ou pour lesquelles on ne perçoit pas l’effet bénéfique à court terme.
Alors on se pose beaucoup de question pour ne pas faire ces choses…

Pour remédier à ça, la sophrologie peut vous apportez une grande aide.
L’un des principes sophrologique est de vous apporter une grande autonomie pour traverser le quotidien.

Pour ça, elle vous aide à vous ré-ancrer dans votre corps, par de petits exercices physiques.
C’est par l’un de ces moyens que le mental lâche prise.
Conséquences : détente et sérénité.

Ça vous permet de vous focaliser sur le temps présent de l’action.
Vous êtes donc présent à ce que vous faites. C’est alors plus simple à partir de ce présent, de vous projeter vers l’avenir.

La procrastination est un processus réversible !

Procrastiner, c’est repousser l’action, donc c’est rien faire.
Mais repousser l’action est une action en soi.
Et rien faire, c’est FAIRE rien.

Donc dans l’état de procrastination éventuel dans lequel vous pouvez être, vous êtes déjà dans l’action (faire rien est en soi une activité à part entière).

Il est important d’avoir ça en tête pour agir.
Car vous êtes déjà dans le processus inverse, de remise en route.
Pour vous sortir de cette situation, vous avez seulement quelques efforts à fournir.

Pour vous y aider, je vais vous donner quelques astuces :

Vaincre la procrastination nécessite deux choses : un hack psychologique et un investissement dans un projet.

Le projet :

Pour se mettre en action vous devez vous investir dans un projet qui prend sens maintenant.

Avec ce que vous êtes aujourd’hui en fonction de vos multiples envies et de vos multiples capacités vous devez vous investir dans un projet qui vous tienne à cœur.

Pour bien projeter vos perspectives d’avenir, il est important de vous concentrer sur ce qui vous définit maintenant.

À partir de là, vous pouvez vous investir dans un projet professionnel, affectif, familial
Mais encore un voyage, un projet de rencontre porté vers l’autre, comme un investissement bénévole ou un projet humanitaire.

Ce projet doit correspondre aux valeurs qui sont les vôtres aujourd’hui.
Une fois ce projet défini, vous n’avez plus de question à vous poser.

Il est là, il est vôtre. Et pour pouvoir le réaliser il ne vous reste plus qu’à FAIRE.
Chaque tâche quotidienne, aussi anodine qu’elle puisse paraître sera un élément vers l’accomplissement de votre projet (même si aucun rapport ne s’établit entre les deux, c’est simplement ce qui doit être fait).

Le hack psychologique :

L’idée est de court-circuiter le processus de procrastination dès que celui-ci il survient.

Au moment où vous pouvez vous dire « j’irai courir demain » alors que vous devez faire un footing aujourd’hui, ne vous focalisez pas sur l’idée « aller courir ».
Pensez juste à enfiler votre tenue puis vos chaussures et enfin descendre de chez vous.

je procrastine

Une bonne astuce, c’est de vous fixer chaque jour un petit objectif à réaliser durant la journée.
Ça ne va vous prendre que cinq minutes et vous en retirerez une grande satisfaction !

La technique du grand saut :

Comment feriez vous si vous deviez sauter en parachute ?

Vous êtes dans l’avion à 6000 mètres d’altitude, vous avez choisi de sauter en parachute.
Vous ne pouvez pas dire  » La flemme ! finalement je le ferai demain… »

ajournement

On a le droit de se laisser une marge de manœuvre, comme pour remplir certains papiers administratifs.
Ça peut attendre le lendemain, à la seule condition que le lendemain vous puissiez réellement le faire.

C’est une question de priorité. Vous devez prioriser vos priorités.
Si vous décidez de sauter ce jour vous n’allez pas réfléchir avant de sauter !

Vous ferez alors le grand saut (c’est pas mal pour la vue, en altitude il y a un joli panorama :))

Vous n’avez plus qu’a faire le grand saut tous les jours, peu importe la taille de la tâche que vous devez accomplir.

Vous entreprenez votre démarche pour aborder la vie avec plus de sérénité.

Pour que vous puissiez dire adieu au stress et à l’anxiété, pour accueillir une vie plus simple et un quotidien qui vous convient au mieux, je vous invite à prendre quelques instants pour répondre à ces questions

Le but, c’est de vous offrir la possibilité d’évaluer, à cet instant, la perception que vous avez de vous-même
Et de vous améliorer par la suite.

C’est votre démarche, pour que vous puissiez enfin être :

  • Bien dans votre corps
  • Bien dans votre tête
  • Bien dans votre quotidien

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler pour vivre un quotidien pour serein.

Tout est là :

Votre projet sérénité

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

C’est vous que vous laissez parler, avec sincérité, et avec votre intention de vous améliorer.
Votre vie n’est pas en jeu, et cette proposition va très certainement vous surprendre dans le bon sens du terme.

Et parce que la vie est un jeu sérieux, nous vous mettons au défi de vous installer dans cette démarche !

 

Charles