Header Image - Votre projet sérénité

Communiquer avec les autres : évitez le syndrome du ticket cadeau

savoir communiquer avec les autresCe n’est pas forcément évident de bien se faire comprendre des autres.

C’est parfois compliqué de comprendre ce que l’autre veut nous transmettre.

En bref, c’est tout un art de communiquer avec les autres.

Dans cet article vous allez découvrir certains rouages de la communication.

Et vous allez comprendre grâce à la méthode que je vais vous exposer comment communiquer de manière plus sereine.

Par la même occasion, vous allez comprendre qu’avec une communication non violente, vos interactions avec les autres seront beaucoup plus posées.

Aujourd’hui, l’acte de communiquer peut se substituer à l’idée d’avoir raison :

À l’idée d’installer un rapport de domination sur l’autre.

La communication devient alors le moyen le plus simple d’obtenir de l’autre, l’objet de notre intérêt.

Et c’est pour une raison toute simple : dans la communication, la personne oublie bien trop souvent d’écouter l’autre ! 95% des gens cherchent bien trop souvent à transmettre leurs idéaux, quels qu’en soient les moyens.

Et sans prendre en considération le point de vue de l’autre. L’obsession de 95% des gens est de convaincre l’autre de sa supériorité.

être en relation avec quelqu'un

C’est pourquoi la communication cristallise beaucoup d’enjeux. Un bon communicant parviendra plus facilement à ses fins.

Dans ces formes de communications, cela suppose que le communicant est motivé par des intérêts qui lui sont propres. Cela induit que les acteurs de cette communication cautionnent un jeu psychologique.

Il faut séduire, se laisser séduire, faire penser que l’on est séduit par l’autre pour le séduire…

Un beau parleur sur deux parviendra à convaincre, dans une soirée, une fille de passer le restant de la nuit, chez lui.

Un bon orateur parviendra à obtenir assez de voix pour se faire élire quel que soit son programme électoral.

Ces formes de communications sont l’expression de schémas d’interactions malsaines

Cela met en forme bien trop de jeux psychologiques qui impliquent qu’il y ait un gagnant, si ce n’est un perdant.

Vous voulez vous faire entendre ? Votre rapport à l’autre est compliqué ? Vous aspirez à des relations plus saines ?

Vous ignorez comment bien vivre et être mieux avec les autres ?

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir comment avoir une communication de partage et de considération.

Cette forme de communication peut vous permettre d’obtenir beaucoup plus de bénéfices qu’une forme de communication fondée sur des manipulations actives ou passives.

Vous aussi vous cumulez certainement des tickets cadeau

Plutôt que d’exprimer clairement et spontanément ses sentiments, 98% des personnes se comportent avec leurs sentiments comme ils se comporteraient avec une collection de ticket cadeaux :

Vous constatez une erreur de classement dans le travail de votre secrétaire. Vous lui attribuez un ticket, mais vous ne lui dites rien.

Votre chef vous fait une remarque désobligeante. Vous ne pouvez pas répondre, vous lui attribuez un ticket.

Le soir, vous ne dites rien à votre femme ou votre mari, qui n’a pas tondu la pelouse. Un ticket en plus.

Le lendemain, votre secrétaire n’a pas expédié une lettre importante. Motus et bouche cousue, un nouveau ticket.

Votre chef vous convoque à propos d’un colis mal expédié. Il vous réprimande. Vous ne pouvez rien lui dire. Vous avez cumulé déjà 5 tickets…

Le soir, vous rentrez chez vous. Le repas n’est pas préparé et cela vous excède… Vous explosez et engueulez copieusement votre conjoint qui vous avez promis un bon repas en rentrant.

Vos tickets se sont transformés en un cadeau.

Éviter ce syndrome, c’est simple !

Je peux affirmer qu’une personne épanouie aura beaucoup plus de facilités à bien communiquer et évoluer avec les autres. D’ailleurs, elle aura tendance à éviter de nombreux jeux psychologiques tels que celui des tickets cadeaux.

Une personne qui accepte naturellement son existence accepte très facilement l’existence de l’autre simplement telle qu’elle est.

Pourquoi ? Car ce genre de personne a une certaine aisance à observer ce qui se passe en elle ! Elle a la capacité d’écoute.

Le rapport à l’autre peut être compliqué si son rapport à soi est compliqué.

Ça va vous sembler paradoxal, mais ce qui rend une communication compliquée, ce sont les non-dits. Ce phénomène est directement lié au rapport à l’autre et à vous-même. Frustration, culpabilité, domination…

Alors ce que je vous propose, c’est simplement d’observer les choses telles qu’elles sont. Et en premier lieu vos sentiments, vos aspirations, vos besoins…

Saviez-vous que dans l’idée que vous voulez transmettre, il ne résulte que 10% dans sa répercussion ?

comment bien communiquer avec les autres

C’est donc très important d’observer ce qui se passe en vous.

C’est très important d’observer ce qui peut se passer chez l’autre. Simplement pour pourvoir communiquer au moment le plus judicieux.

Pour communiquer vous devez être prêt et l’autre aussi !

Pour une communication plus saine et plus sereine il existe 4 items sur lesquels vous devez focaliser votre attention :

1. Ce qui se passe en vous
• Ce que vous observez qui contribue à votre bien être
• Ce que vous ressentez en relation avec ce que vous observez
• L’énergie vitale (besoins, aspirations, souhaits, valeurs) qui génère vos sentiments

2. Ce que vous demandez pour vous rendre la vie plus belle

3. Ce qui ce passe en l’autre :
• Ce qu’il observe qui contribue (ou non) à son bien-être
• Ce que l’autre ressent en relation avec ce qu’il observe
• L’énergie vitale qui génère ses sentiments

4. Ce que l’autre demande pour se rendre la vie plus belle

En vous focalisant sur ces points, vous serez plus objectif et moins interprétatif. Et donc moins sujet à des jeux psychologiques.

Vous serez motivé par la rencontre d’un autre être existant tel que vous.

Motivé par vos différences, vous pourrez être créateur avec l’autre d’un espace de partage et d’écoute.

Vivre sans plus attendre : rédigez votre liste !

vivre sans plus attendreTrop de personnes finissent leur vie avec le regret de ne pas avoir fait telle ou telle chose.

95% des gens vivent avec l’envie de réaliser… mais sans savoir quoi ! Il en découle un sentiment de regret.

En rédigeant cet article, j’ai eu l’envie de partager avec vous une façon de faire qui va vous permettre de pouvoir vivre sans plus attendre. Et ça consiste en une simple liste !

Je vous pose une simple question : Avez-vous la sensation d’être attentiste et de voir défiler votre vie sans la vivre ?

Un peu plus bas, vous allez découvrir un outil pour ne plus éprouver cette sensation.

C’est après avoir vu un film bien particulier que je me suis renseigné sur le sujet :

Ce film c’est Sans plus attendre.

film exister sans plus attendre

C’est l’histoire d’un mécanicien et d’un richissime directeur d’hôpitaux, qui se retrouvent dans la même chambre d’hôpital. Il ne leur reste que 6 mois à vivre, un an tout au plus.

Le mécanicien décide d’écrire une liste où il note tout ce qu’il aimerait faire avant sa mort. Pour lui, sa liste n’a rien de sérieux. Mais le richissime directeur tombe dessus et le convainc de partir réaliser ses rêves.

Ils partent donc pour la France, plus particulièrement la Côte d’Azur. Ils voyagent ensuite d’un bout à l’autre de la Terre. Ils chassent le lion en Tanzanie. Ils visitent le Taj Mahal en Inde. Ils admirent l’Himalaya au Tibet ainsi que les gratte-ciels de la ville de Hong Kong.

Après avoir vu ce film, j’ai moi-même rédigé une liste

Ensuite j’ai effectué quelques recherches.

J’ai découvert que cette liste était un réel effet de mode. Mais au-delà de cet effet de mode, j’ai découvert que cette liste est un réel outil pour se réaliser. Vivre des expériences. Saisir et se créer des opportunités…

Pourquoi rédiger cette liste ?

Cette liste va vous permettre de recenser toutes les choses que vous souhaitez accomplir au cours de votre vie à partir de ce moment. Et l’important c’est de vous concentrer sur ce que vous y mettiez.

Quelle est la liste des choses que vous souhaitez absolument réaliser au cours de votre vie ?

Savoir ce que l’on veut faire dans la vie, ce qui nous fait plaisir, est tellement important. On doit déjà y avoir réfléchi, non?

Votre liste va s’écrire simplement, presque toute seule…

En rédigeant cette liste, vous allez vous concentrer sur ce qui est purement essentiel pour vous

Il s’agit réellement d’un travail d’honnêteté sur vous. Qu’est-ce qui vous importe ?

En rédigeant cette liste, vous allez vous autoriser à être acteur de votre vie. Vous allez vous permettre d’agir dans votre vie. De faire vos choix. D’accepter votre existence telle qu’elle est.

En rédigeant cette liste, vous allez approfondir vos envies. Vous allez les formuler. Pour vous et seulement vous.

Vous allez très certainement vous découvrir. Vous découvrir dans ce qu’il y a de plus primaire, de plus pur. Votre envie d’exister !

En rédigeant cette liste, vous allez reconsidérer votre regard sur vous-même

Il sera plus lucide. Plus bienveillant. Plus objectif.

Retenez bien une chose : vous êtes autorisé à rêver, vous êtes autorisé à réaliser vos rêves !

Le fait de tenir une liste fait de vos objectifs quelque chose de tangible, de réel.

Lisez-les à haute voix. Ils existent, et je vous avoue que c’est un pas majeur vers leur réalisation.

Plus important encore : c’est votre existence que vous acceptez !

Et on y met quoi dans cette liste au final ?

Cette liste doit contenir tout ce qui vous fait vibrer ! Toutes vos aspirations, toutes vos envies ! Toutes les choses que vous souhaitez faire. Tous les objectifs que vous souhaitez atteindre.

Et pour commencer je vous conseille de recenser les valeurs de vie qui vous tiennent à cœur. Cela peut être l’honnêteté, l’intégrité… Je vous conseille aussi d’écrire en une seule phrase ce qui vous porte. Ce qui donne sens à votre vie.

Ensuite, écrivez ce qui VOUS fait réellement plaisir. Pas ce que vous souhaiteriez avoir fait pour en parler ensuite aux autres. Juste ce qui vous motive vous. Le plaisir doit être dans la réalisation de l’action, quel que soit son niveau de difficulté.

Sur cette liste peut par exemple figurer :

Des voyages : quels sont les endroits que vous avez toujours voulu visiter ? Un pays ? Un endroit spécifique dans le monde ? Le sommet d’une montagne?

Des expériences de vie : il suffit parfois de réaliser une action précise à un endroit donné, et cela devient alors une expérience qui nous suivra toute notre vie durant.

Les possibilités sont immenses, alors à vous de jouer : quelle expérience vous ferait vibrer ? Vivre l’expérience unique du burning man dans le désert du Nevada ? Sauter à l’élastique ? Monter votre entreprise ? Plonger avec des dauphins ? Voir une Aurore Boréale ? Partir à l’étranger ?

Acquérir des connaissances spécifiques : vous souhaitez participer à un marathon ? C’est possible. Apprendre une langue étrangère ? Apprendre à danser ? Jouer d’un instrument de musique ? Tout s’apprend. Et personne ne savait rien à la naissance. Alors tout peut arriver.

Vos objectifs personnels de vie : enfin, la partie la plus déterminante pour beaucoup, la plus personnelle aussi. Comment voyez-vous votre vie idéale ? Comment vous voyez-vous dans votre vie rêvée ? Des choses à changer ?

Passer à l’action sans effort : le hack psychologique qui a fait ses preuves

by Axel

franchir le capComment passer à l’action facilement quand on galère à se lancer ?

Comment se mettre à la tâche quand on a la flemme… Ou quand on ne se sent pas motivé ?

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un hack psychologique qui va vous permettre de passer à l’action sans passer 2 heures à vous chauffer ou à vous mettre dans le bain.

Le jour où j’ai découvert ça, ça a changé beaucoup de choses pour moi : gain de temps, gain de motivation, un plus grand bien-être au quotidien, etc… Pleins de bonnes choses.

Peut-être que comme 95% des gens (et encore, là je suis gentil) il vous arrive de ressentir un grand manque de motivation avant une tâche qui requiert un certain effort. Ça peut-être par exemple aller faire un footing, passer l’aspirateur, répondre à un mail, etc…

Et probablement qu’il vous arrive de retarder au maximum le moment où vous allez passer à l’action. Parce que vous vous sentez démotivé… Pas prêt à y aller tout de suite.

Vous avez besoin de vous mettre dans le bain pour passer à l’action…

De vous chauffer mentalement… De vous sentir inspiré… De prendre le temps de vous chauffer… De vous préparer du mieux que vous pouvez avant d’y aller… Etc…

Bref, tout un tas d’excuses bidons qui vous font perdre un temps considérable.

Car pendant tout ce temps où vous faites mine de vous préparer mentalement, vous ne faites rien.

Vous ne vous reposez même pas, car votre esprit appréhende la tâche à venir et ne cesse de vous répéter qu’il vous reste cette chose à faire.

Du coup, vous culpabilisez, sans forcément vous en rendre compte. Et vous êtes soumis à un petit stress qui n’est pas bon pour votre tranquillité quotidienne. Votre esprit ne se repose pas.

À l’inverse, une fois que vous avez accompli cette tâche qui vous semble si pénible, vous vous sentez libéré. Vous vous sentez fier de vous. Vous avez fini, ça y est. Et vous prenez un repos bien mérité.

passer à l'acte

Je suis sûr que vous avez déjà ressenti un tel sentiment de satisfaction. Source de bien-être.

Avec l’astuce que je vais vous livrer juste en-dessous, vous allez pouvoir passer à l’action facilement, sans perdre du temps à vous motiver.

Une fois que vous aurez compris ce qui se cache derrière ce hack psychologique, vous pourrez aborder plus sereinement toutes ces tâches quotidiennes qui vous semblent si pénibles.

Ce matin, j’ai passé l’aspirateur dans mon appartement

Inutile de vous dire que je trouve cette tâche particulièrement pénible. C’est pourquoi j’avais la ferme intention de l’achever le plus rapidement possible.

Au lieu de me dire « Ah mince il faut je passe l’aspirateur, ça va encore être casse pieds », au lieu de me concentrer sur la tâche dans son ensemble, je me suis concentré sur une seule chose : « Me diriger vers le placard où est rangé l’aspirateur, saisir celui-ci, le brancher et le démarrer ».

Je me suis fixé comme seul objectif de commencer la tâche. Pas d’effectuer la tâche dans son ensemble.

Et naturellement, mon inconscient s’est dit qu’il serait très facile de faire ce petit truc nécessaire pour commencer la tâche (me diriger vers le placard de l’aspirateur). C’était quelque chose qui ne nécessitait pas beaucoup de motivation. C’était donc plutôt facile à faire.

Vous l’avez compris : au lieu de vous focaliser sur la tâche dans son ensemble, vous allez vous focaliser sur son démarrage. Ne serait-ce que le tout premier élément nécessaire à l’accomplissement de votre tâche.

Vous devez faire un footing ? Au lieu de vous focaliser sur le footing, faites juste l’infime effort d’enfiler un pantalon de sport et vos chaussures de sport. Ne pensez pas « faire un footing » mais « enfiler ma tenue de sport et sortir de chez moi ».

Vous devez écrire un mail ? Ne réfléchissez pas. Foncez sur votre ordinateur, ouvrez votre boîte mail et cliquez sur « Nouveau message ». La suite viendra naturellement, sans trop d’efforts.

Car ce qui le plus difficile, c’est le démarrage. Une fois qu’on est lancé, ça va tout seul.

Gardez en tête ce hack psychologique. Il vous sera utile la prochaine fois que vous aurez une tâche pénible à accomplir. Ça peut même vous aider à vous lever le matin. Au lieu de vous dire « Il faut que je me lève », dites-vous « J’enlève la couette de mon corps et je mets un pied en dehors du lit ».

Comment s’affirmer : 9 astuces pour développer son assertivité

comment s'affirmer devant une personneComment s’affirmer avec les autres ?

Comment s’affirmer et se faire respecter ?

Aujourd’hui il n’est pas toujours évident d’oser être soi-même.

C’est encore plus difficile de s’affirmer.

Être soi-même, c’est compliqué. Par rapport au regard que l’on a de nous-même. Par rapport aux relations qu’on entretient avec les autres.

Tout ce problème réside dans votre manière de communiquer.

Vous allez découvrir un peu plus bas 9 astuces simples pour vous affirmer. 9 astuces concrètes pour développer votre assertivité. Pour mieux vivre, avec vous, avec les autres.

S’affirmer c’est oser exister auprès des autres. Mais c’est surtout oser exister !

Et pour y parvenir, il y a un certain comportement à adopter. Pour devenir naturellement assertif, vous devez prendre quelques bonnes habitudes.

L’assertivité, c’est un comportement qui permet d’exprimer et défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. En d’autres termes, c’est le comportement qui vous permet d’oser être vous-même.

Il vous est difficile de vous affirmer ? Votre rapport à l’autre est compliqué ?

Vous ignorez comment vous mettre en valeur… Que ce soit avec vous-même ou avec les autres ?

comment s'affirmer dans son couple

Eh bien cet article va vous permettre de découvrir des astuces faciles à appliquer dans votre vie de tous les jours. Et bientôt, vous pourrez dire adieu à ces problèmes.

Vous saurez dire NON aux propositions qui ne correspondent pas à vos valeurs de vies. Et vous aurez plus de facilités à dire OUI à celles qui pourront potentiellement vous convenir.

Pour vous affirmer, soyez assertif !

Les réactions et les comportements que nous avons aujourd’hui sont le résultat de plusieurs années de fins conditionnements.

Être assertif n’est pas quelque chose qui se développe du jour au lendemain : c’est avec beaucoup de pratique que vous y arriverez, que vous deviendrez plus outillé pour cela.

Bien que chacun agisse de façon passive ou agressive de temps en temps, ces réactions résultent dans la plupart des cas d’un manque de confiance en soi.

En étant assertif, vous évitez toute forme de conflit. Cette aptitude vous permet de vous affirmer sans crainte.

L’assertivité vous permet de ne pas être passif. Elle vous permet de…

Devenir actif dans vos relations aux autres. Sans être agressif.

Pourquoi ?

Parce que c’est la capacité à exprimer ses sentiments et à affirmer ses droits, tout en respectant les sentiments et les droits des autres.

La communication assertive consiste à exprimer de façon claire et directe des sentiments et besoins aux autres, sans pour autant chercher à les frustrer ou à les offusquer.

Être assertif, c’est savoir dit non ou oui de façon ferme quand vous estimez que c’est nécessaire. Et en assumer en toute conscience les conséquences.

Ce que je vous explique là, c’est simplement qu’en osant être vous-même, vous allez éviter de nombreux conflits.

Car les décisions futures que vous allez être amenées à prendre correspondront à vos valeurs. C’est super utile d’être à l’aise avec ça. Surtout dans vos relations avec les autres.

Cela va vous permettre de mieux vivre avec les autres. Car votre façon de communiquer ne sera plus induite par des sentiments ou ressentis négatifs.

se manifester

En étant assertif, vous serez simplement à votre écoute et à l’écoute de l’autre !

Le comportement assertif vous permet d’avoir seulement des intentions positives et bienveillantes. Que ce soit envers vous ou envers les autres.

Devenir plus assertif :

La première étape consiste à répondre aux questions suivantes, en posant un regard honnête sur vous-même :

  • Acceptez-vous difficilement les critiques constructives ?
  • Avez-vous tendance à dire « oui » alors que vous pensez « non » rien que pour éviter les conflits ?
  • Avez-vous des difficultés à exprimer vos divergences d’opinion ?
  • Les gens ont-ils tendance à se sentir aliénés par votre style de communication quand vous êtes en profond désaccord avec eux ?
  • Vous sentez-vous attaqué quand quelqu’un a une opinion différente de la vôtre ?

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, c’est qu’à coup sûr vous êtes loin d’être une personne assertive.

Il y a une chose que j’ai pu remarquer dans mon rapport à l’autre : lorsque j’ai l’intention de convaincre une personne, je loupe souvent mon objectif.

J’ai l’intention d’avoir raison sans prendre en considération l’autre. Je n’écoute ni la personne, ni moi-même. Je suis focalisé sur le but de convaincre. Dans cette position, je refuse toute idée de partage.

Aussi quand je suis à mon écoute et à l’écoute de la personne, c’est toute ma façon de communiquer qui change… C’est ça être assertif !

se montrer clairement

Je suis prêt à écouter les critiques. Je suis prêt à prendre une décision, que ce soit un oui ou un non. Je n’ai aucun mal à exprimer mes ressentis. J’accepte la différence, qu’elle soit au niveau de la personne ou de ses arguments.

9 astuces pour devenir assertif et s’affirmer

Comme promis, voici 9 astuces concrètes pour vous affirmer au quotidien :

1. Croyez au maximum en vous-même :

Ayez toujours un regard positif de vous. Nourrissez-vous d’un dialogue intérieur positif. Postez-vous devant un miroir et regardez-vous droit dans les yeux. Dîtes-vous combien vous êtes merveilleux !

2. Acceptez le fait que vous ne pouvez pas changer les autres personnes :

Vous pouvez seulement changer ce que vous faites. C’est déjà bien ! Vous êtes-vous et seulement vous ! En avoir conscience c’est aider beaucoup de personnes de votre entourage.

3. Apprenez à répondre, pas à réagir :

Choisissez comment vous comporter en acceptant et en assumant les conséquences. Réagir c’est exprimer, à chaud, un ressenti violent à un argument violent.

4. Arrêtez de vous en prendre à vous-même pour vos décisions et vos comportements :

Vous devez prendre conscience que chaque choix est votre liberté d’être. Ils vous ont conduit jusqu’à cet instant précis. Il n’y a pas de bons ni de mauvais choix. Ces choix construisent seulement votre expérience.

5. Arrêtez-vous un moment, regardez et écoutez :

Ensuite, et seulement ensuite, réfléchissez à la manière dont vous voulez répondre à la situation qui se présente à vous.

6. Reconnaissez que l’autre personne est différente de vous :

Et c’est fabuleux ! Cette différence vous enrichit en expérience, par le partage.

7. Pesez et choisissez vos mots :

Oubliez les expressions qui envoient le mauvais signal et donnent l’impression que vous êtes victime, telles que « Je suis vraiment désolé », « J’ai peur », « Est-ce qu’il serait possible que vous… ? » ou « Puis-je juste … ? ».

Soyez simple, transparent (dans le sens ou vous n’avez rien à cacher) !

8. Dites « Non » quand vous le voulez :

N’oubliez pas que vous avez exactement les mêmes droits que ceux que vous accordez aux autres. Si cela peut vous aider, rappelez-vous que vous ne dites pas non à la personne, mais que vous dites simplement non à la demande.

9. Adoptez cette attitude : « Je PEUX le faire » :

Sachez que les choses ne vous arrivent pas juste comme cela. C’est vous qui pouvez les faire arriver.

Perdre une habitude : l’astuce de judoka qui peut tout changer

by Axel

comment perdre une mauvaise habitudeBeaucoup de gens se fixent comme objectif de perdre une habitude, souvent mauvaise, qui leur est néfaste.

Mais peu y parviennent. Et vous allez comprendre pourquoi dans cet article.

Après avoir lu ce qui suit, vous saurez précisément sur quoi concentrer vos efforts pour changer une habitude.

Et vous allez voir qu’au final, ça ne demande pas tant d’efforts que ça…

Souvent, on fournit beaucoup d’efforts, mais au mauvais endroit. Ce qui fait qu’on s’épuise et que l’habitude revient… Encore plus intense qu’avant.

C’est ce qui se passe pour beaucoup de personnes qui par exemple désirent arrêter de fumer. Si elle n’ont pas beaucoup de volonté, elles n’arriveront pas à tenir le rythme. Et se mettront à fumer encore plus qu’avant.

L’astuce que vous allez découvrir juste en-dessous présente justement l’intérêt de ne pas être trop gourmande en volonté.

Comme au judo, les meilleurs ne sont pas ceux qui ont la plus grande force. Ce sont ceux qui savent utiliser la force de leur adversaire à leur avantage.

Probablement qu’à l’heure où vous lisez ces lignes, vous avez une habitude à perdre. Une habitude qui vous pourrit la vie. Ou bien qui va vous la pourrir dans un futur plus ou moins lointain.

Seulement voilà :

Vous avez un mal de chien à vous défaire de cette habitude

Vous avez essayé plusieurs méthodes… qui pour la plupart se sont révélées infructueuses.

Vous avez essayé de mettre toute votre volonté à contribution mais ça n’a pas suffit. Vous avez craqué. Et cette fichue habitude est de retour.

L’astuce dont je vais vous parler juste en-dessous m’a permis de perdre sans trop d’efforts une sale habitude qui ne voulait pas me lâcher depuis 2 bonnes années :

L’habitude de la boîte mail :

Il n’y a pas si longtemps, je regardais mes mails un nombre incalculable de fois par jour. C’était d’autant plus facile que je pouvais y accéder aussi bien à partir de mon ordinateur que de mon smartphone.

Je savais que c’était toxique, pourtant je continuais. Un petit checking par-ci, un petit checking par-là. C’était devenu une vraie drogue, comme une cigarette qu’on fume à tout moment de la journée.

Et un beau jour, alors que je lisais un bouquin sur les habitudes, j’ai trouvé un truc qui a radicalement changé ma façon de voir les choses. Et j’ai appliqué cette petite astuce aussitôt.

Je continuais à sortir machinalement mon smartphone, sauf qu’au lieu d’aller checker ma boîte mail, je faisais autre chose de plus profitable :

J’allais dans le bloc note et je notais une idée d’article pour le blog, ou bien un problème de ma vie quotidienne que je voulais résoudre.

accoutumance

Je pouvais aussi réfléchir sur un problème particulier (que j’avais noté auparavant dans mon bloc note) et m’efforcer de trouver une solution.

Tout ce temps auparavant perdu à consulter nerveusement mes mails était mis à profit. J’étais passé d’un résultat négatif à un résultat positif. J’étais passé d’émotions négatives (stress, sentiment de dépendance) à émotions positives (création, épanouissement).

Quel est le secret derrière tout ça ?

Quelle est cette astuce si efficace ? Peut-être avez-vous saisi la clé :

Ne pas se focaliser sur le déclencheur, mais sur ce qui vient après.

C’est très difficile de lutter contre le déclencheur, alors autant lui céder. Par contre il est très facile de remplacer l’action néfaste qui suit par une autre action, plus positive.

Quelques exemples :

Si vous sortez trop souvent votre smartphone pour aller sur Facebook : quand vous prenez votre smartphone ne vous rendez pas sur Facebook mais sur votre navigateur web pour lire un article de blog enrichissant.

chasser un tic

Si vous êtes accro à la cigarette : au lieu de prendre une cigarette prenez par exemple un stylo ou un truc que vous pouvez mettre dans votre bouche (les mauvaises habitudes sont souvent liées à des gestes, pour le smartphone c’est le geste de sortir son smartphone, pour la clope c’est le geste par lequel on porte la cigarette à notre bouche).

• Idem pour le régime : vous n’allez pas vous couper de toute alimentation. Quand vous avez faim, vous allez manger quelque chose, mais pas un truc qui fait grossir. Au lieu de grignoter des biscuits ou de prendre des choses grasses, remplacez ces saloperies par des légumes frais ou des fruits. Même si a priori ils nous attirent moins, ils sont bien plus efficaces pour couper la faim et bien plus bénéfiques sur notre humeur qui va suivre le repas.

Vous n’allez pas essayer d’aller contre la force de l’autre, mais vous allez utiliser sa force pour la retourner contre lui. Vous allez l’utiliser à votre avantage.

Faites le test dès aujourd’hui. Vous constaterez que perdre une habitude n’est pas aussi difficile que cela. Ou plutôt devrais-je écrire TRANSFORMER une habitude n’est pas aussi difficile que cela.

Vous avez une mauvaise habitude à perdre ?

  1. Identifiez le déclencheur lié à l’habitude (sortir votre paquet de clope ou faire le geste qui amène la clope vers la bouche, sortir quelque chose du frigo, sortir votre smartphone de votre poche, etc…)
  2. Trouvez une action bénéfique pour remplacer l’action néfaste

Après quelques jours d’application, vous serez fier de vous et vous sentirez bien plus épanoui.

Comment donner un sens à sa vie : vivez la force essentielle de conscience

donner un sens a ma vie ça aurait été mieuxComment donner un sens à sa vie ?

Comment trouver un sens à sa vie ?

C’est une question qu’énormément de personnes se posent.

Pourquoi je me lève le matin ? Quel sens je donne à ma vie ?

On peut penser que c’est évident. Et pourtant ça peut être très problématique à vivre au quotidien.

Dans cet article, vous allez découvrir que votre vie est parfaitement cohérente. Que les événements vécus et à venir sont tout simplement évidents. Votre vie va sans aucun doute prendre un sens !

Je ne garantis pas qu’à la fin de cet article vous allez changer du tout au tout. Mais vous allez tout bonnement prendre conscience de votre existence ! Sans remise en cause. Sans aucun doute.

Depuis toujours des doutes persistent ? Vous ignoriez que faire de votre vie ? La tournure de votre vie ne vous donne pas pleinement satisfaction ? Vous ressentez en vous un vide ?

Beaucoup de gens sont là à vivre sans raison, sans avoir donné de sens à leur vie. À leur quotidien. Et je parle d’un réel sens !

Donner un sens à sa vie est essentiel. C’est le moyen le plus sûr et le plus efficace pour être heureux et épanoui dans son quotidien.

C’est ce sens qui fait qu’il vous porte. Qui vous donne Force. Je parle de cette évidence qui vous guide. Qui vous pousse à agir. Qui vous conduit à choisir. À jouir pleinement de votre liberté d’être. Qui vous pousse à Vivre. Qui vous pousse simplement à ÊTRE !

J’ai nommé cette force la force essentielle de conscience. C’est elle qui détermine pour vous ET vous êtes elle, le fameux pourquoi du comment.

La force essentielle de conscience c’est VOUS ! C’est toute votre existence. C’est vous maintenant, c’est vous demain et c’est vous hier. Et c’est surtout vous maintenant !

La force essentielle de conscience : c’est quoi ?

La force essentielle de conscience, c’est la dynamique bénéfique qui imprègne votre esprit et votre corps. Elle ne se focalise que sur l’aspect essentiel à votre existence.

C’est la force qui modélise considérablement et positivement votre vision et votre action de vie.
Plus simplement c’est le contenant de votre énergie vitale !

donner un sens à sa vie philosophie

En vivant cette force vous êtes présent au monde et à vous-même.

Cette force permet la prise de conscience des 4 principes d’actions de vie épanouissants qui sont très simple :

• Le regard sur votre réalité objective
• Votre présence dans l’instant présent
• Votre évolution par la pensée positive
• L’acceptation de votre existence telle qu’elle est

Vous avez bien compris que cette force c’est votre essence !

En avoir conscience c’est la percevoir. Et la percevoir, c’est augmenter votre champ de conscience dirigé exclusivement sur les aspects essentiels à votre vie.

Et c’est par cette augmentation de l’état de conscience que vous aurez envie de vous diriger purement et simplement vers le positif. Ça c’est la force ! C’est l’envie d’avoir envie !

Comment elle vous le permet ?

Tout simplement en favorisant l’acceptation et l’expression de vos valeurs existentielles. Dans une temporalité qui se trouve être le quotidien. À la question « Pourquoi vous levez-vous le matin ? » vous n’aurez aucune gêne à répondre. Ce sera évident.

Comment vivre la force essentielle de conscience ?

Pour commencer, il y a un piège à éviter.

Pour parvenir à vivre cette force, pour donner un sens à sa vie, il ne faut surtout pas se remettre en cause.

Définir qui l’on est, c’est le piège à éviter !

À l’instant où j’écris ce mot, je suis. Mais passé le millième de seconde, je ne suis plus le même !

Vous êtes sans cesse en évolution. Donc la question de qui je suis n’a pas de sens ! Et en cherchant à répondre à cette question vous ne donnerez pas de sens à votre vie.

Pourtant, votre mental vous pousse sans cesse à savoir qui vous êtes en permanence. Vous pouvez juste affirmer que vous êtes untel, qui habite à cet endroit, qui fait cette activité/ce boulot…

Ces choses ne définissent en aucun cas qui vous êtes. Ce sont seulement des conséquences de vos choix. Vos choix qui ont été décidés parce que justement vous êtes comme vous êtes à un instant précis !

trouver son but

Tout au mieux vous êtes capable d’anticiper votre façon d’être pour un moment à venir. Tout au mieux vous êtes capable de raisonner sur votre façon d’être par rapport à un événement passé.

Est-ce essentiel ? Non ! Parce que vos réponses ne sont pas là ! Car peut être les questions que vous vous posez n’ont pas lieu d’être ! Car peut-être que ces questions ne nécessitent pas de réponses !

Vous êtes comme vous êtes, suivant les moments. Et vos choix ne sont ni bons ni mauvais, ils sont ceux qu’ils sont ! Vous existez et c’est exceptionnel !

Par où commencer ?

Pour ne plus vous demander quel est le sens de votre vie, je vous propose de vous poser quelques questions.

Quelles sont vos valeurs ? Vos critères de vie ? Vos goûts ? Ce vous aimez dans la vie ? Ce que vous aimez dans votre vie ? Qu’est-ce que votre cœur vous dit au plus profond de vous ?

Il s’agit de ce qui vous est propre ! Oubliez les autres. Il ne s’agit que de vous. Il est important de mettre de côté toutes vos représentations liées à l’image de la société.

Depuis des années vous êtes influencé sans vous en rendre compte par les valeurs de la société et de votre entourage.

En réalité, vous avez déjà toutes ces réponses au fond de vous. C’est juste que vous n’avez jamais pris le temps de vous écouter Vous.

Je vais vous donner 2 astuces qui vont vous permettre de prendre conscience de la force essentielle de conscience et trouver un sens à votre vie.

Une fois que vous aurez donné un sens à votre vie, votre quotidien fera plus sens. Vous saurez comment vivre avec force !

La première astuce

… est de mettre des mots sur votre existence. Les mots matérialisent et traduisent, en partie, votre conscience.

Je vous conseille de tenir un journal, un petit carnet. Vous y inscrirez une humeur, une pensée positive. Cela peut être un mot ou une phrase… Ou bien plus.

Il s’agit ensuite d’écrire votre phrase. Cette phrase qui est votre chemin. Je vous conseille de commencer la phrase par « une vie de… ». Et laissez le stylo parcourir le papier, sans réfléchir. Sans jugement ni interprétation. Seulement avec l’envie d’avoir envie !

Cela peut être pour moi, par exemple :

« Une vie de partage, de rencontres, de surprises inattendues qui chaque jour me remplit d’émotions saines et naturelles. Une vie de quiétude où chaque événement est une expérience unique pour me découvrir et pour accueillir le cadeau de la vie… »

Avec cela, je sais ce qui me guide !

La seconde astuce

… est de faire le choix de saisir les opportunités qui s’offrent à vous.

Quand j’ai le choix entre réaliser une activité que je connais déjà et découvrir quelque chose de nouveau. Je choisis toujours l’option de la découverte.

Il y a 2 semaines, un ami photographe m’a proposé de faire un shooting. Jamais je n’ai eu cette occasion. Grande découverte ! J’avais le choix de refuser par peur, par confort. Préférant passer le dimanche à me reposer.

Finalement j’ai accepté. Je me suis intéressé à l’événement à venir. Je me suis intéressé au thème. J’ai recherché des costumes. Et je me suis improvisé mannequin !

Vous devez porter de l’intérêt pour vous. Pour ce que vous faites. Vous devez être curieux ! Soyez ouvert à toutes propositions. Saisissez les opportunités qui s’offrent à vous.

Et pour bien commencer, je vous mets au défi de lire un livre de A à Z sur un sujet qui vous est totalement inconnu. Forcez l’envie d’avoir envie ! Peut-être que vous aurez l’envie d’approfondir le sujet…

Comment vaincre la peur : la méthode qui la fera disparaître en un geste

vaincre ses peurs anxiétéComment vaincre la peur ?

Comment vaincre l’angoisse ?

La peur est souvent un ressenti qui vous empêche littéralement d’agir. Or agir c’est vivre !

Dans cet article, vous allez apprendre à mettre en place une stratégie efficace pour vaincre vos peurs.

Vous allez apprendre à vivre sereinement. Sans vous souciez de vos peurs. Vous allez découvrir une méthode efficace que vous pourrez appliquer dès que vous serez confronté à une peur.

Peut-être même pourrez-vous profiter de cette situation. En tout cas vous l’aurez très vite oubliée. Vous allez simplement profiter sereinement de votre vie. De l’instant présent. Quelles que soient les situations. Même les plus anxiogènes pour vous.

Vous allez enfin accepter l’idée que votre vie n’est pas synonyme de peur ! Que la vie est surprise ! Qu’il est impossible d’en maîtriser le temps, les événements ! Et que de ce fait, votre vie est merveilleuse !

Il vous arrive de passer à côté d’opportunités en or… à cause de cette peur qui vous paralyse… ? À cause de cette peur d’être ou de ne pas être ?

Vous vous sentez bloqué dans votre vie car elle vous semble effrayante ? Agressive ? Vous préférez ne rien faire plutôt que d’entreprendre votre vie, par peur ? Vous ignorez comment agir avec vos peurs ?

comment combattre la peur

Après avoir lu cet article, ces ressentis ne seront plus que souvenirs. Vous serez à même de vous laisser surprendre par les aléas de la vie. Et vous allez voir que plutôt d’en avoir peur, vous allez en profiter.

Pour vaincre vos peurs, il faut déjà que vous compreniez ce qu’elles sont :

Saviez-vous que 80% de vos peurs sont dé-raisonnées ? C’est-à-dire que ce sont des peurs qui n’ont pas lieu d’être.
Et pourtant elles vous paraissent insurmontables. Parfois même elles sont obsédantes.

La première chose que j’ai à vous dire, c’est qu’il s’agit encore une fois du regard que vous portez sur votre environnement. Je tiens à vous le redire : ce regard implique beaucoup de choses.

Voir les choses telles qu’elles sont n’est pas forcément évident. Quand vous parvenez à une certaine lucidité bienveillante, énormément de vos tracas disparaissent. En particulier vos peurs.

Pour vaincre vos peurs, affrontez-les !

Saviez-vous que la meilleure façon de vaincre vos peurs est de vous y confronter ? Pour cela, je vais vous livrer différentes stratégies.

« Exposez-vous à vos peurs les plus profondes ; après cela, la peur ne pourra plus vous atteindre. »

Qu’est-ce qu’une peur ?

La peur c’est une alerte. C’est le signal d’alarme qui traduit qu’une situation est dangereuse. C’est une émotion primaire qui est destiné à notre sécurité.

Dans les temps anciens, lorsque l’homme était confronté à un prédateur, cette peur servait à prendre une décision simple : la fuite !

Aujourd’hui le monde a beaucoup changé. Il est devenu rare que l’on soit confronté à un tigre à dents de sabre…

Moi aussi, j’avais peur !

Il y a peu, j’avais peu confiance en moi. J’étais paralysé par la peur. Par la peur de faire, par la peur d’être. Et j’ai compris une chose sur mes peurs.

C’est qu’elles étaient présentes, non parce que j’étais confronté à un danger. Mais parce que j’étais confronté à des positions d’inconfort. J’ai été tout simplement, par ces situations, confronté à mon mal être.

Dans tout ça, mes peurs n’ont été que des excuses. Pour ne pas agir ! Pour ne pas vivre !

Et pourtant ces peurs étaient bien présentes !

Le résultat : j’ai fui toutes les situations qui me mettaient en position d’inconfort. Combien d’après vous d’opportunités ai-je manqué ?

Mais alors, comment on fait quand on a peur ?

L’astuce que je vais vous livrer juste en-dessous consiste à reprogrammer votre cerveau. En théorie le principe est assez simple. En pratique cela nécessite un peu d’entrainement.

Aujourd’hui le constat est que vous êtes souvent confronté à des peurs irrationnelles. Par exemple j’ai peur de passer un entretien pour nouveau boulot. Alors que je suis capable d’entretenir une conversation avec une personne.

Encore une fois, c’est votre mental qui vous joue un tour. Il veut rationaliser votre peur. Il veut trouver une explication logique. C’est une débauche d’énergie vaine. Car il déplace un souci. Vous êtes à ce moment-là bloqué face à la situation.

Comme 100% des gens sur cette planète, vous êtes paralysé par l’une de vos peurs.

Pourquoi ?

Car comme tout le monde, votre cerveau a été programmé pour réagir négativement à une situation négative.

Alors reprenons l’exemple. L’idée de passer un entretien vous angoisse. Vous ressentez de la panique. Vous vous projetez dans un sentiment de frustration. Sans même vive l’expérience !

peur de conduire un entretien et phobie

Pourtant vous êtes capable d’entretenir une conversation avec une personne !

Alors l’idée c’est de se concentrer seulement sur cette capacité positive. En oubliant un instant tout le contexte angoissant. Eh oui ! En général c’est le contexte qui rend mal à l’aise. Qui vous fait peur !

Vous avez dans la plupart des situations associé une peur intense à une situation sociale. Vous créez sans cesse des associations entre des situations que vous vivez et les émotions que vous ressentez. « entretien = panique »…

Encore une fois, c’est dans ces situations que votre capacité de regard positif est utile ! Se défaire de vos schémas de pensées habituelles vous permet de mieux voir le positif.

Ça vous permet d’être plus objectif dans votre réalité. Vous voyez les choses telles qu’elles sont. Comme vous devriez les voir.

Pour vaincre vos peurs lorsque vous y êtes confronté, vous devez adopter la pensée la positive ! Vous devez tout simplement croire en votre potentiel, en vos capacités. Plus que cela, vous devez les accepter !

La certitude de vaincre ses peurs

La pensée positive est une arme redoutable qui vous permet d’affronter vos peurs au quotidien. Ce que je vous propose n’est pas de fuir l’obstacle. Ce n’est pas de foncer dans l’obstacle. C’est de le contourner !

Et pour cela il faut se préparer. Il faut entraîner sa capacité à être positif. Il faut avoir ce que j’appelle la certitude de vaincre :

Vous devez non pas associer une peur à un événement. Mais vous devez l’associer à une certitude.

Chaque personne a déjà vécu une situation où elle a vu une opportunité qu’elle n’a pas saisie. Par peur. Ce temps-là est révolu pour vous !

Confrontez-vous quotidiennement, quoi qu’il arrive, peur ou pas, à la certitude. Ce sentiment de confiance, de puissance, de force. Quoi qu’il se passe vous avez fait le bon choix. Car c’est votre choix. C’est votre existence !

Je ne vous demande pas d’avoir la certitude de réussir. Je vous demande d’avoir la certitude que, quelle que soit la situation vous donnez le meilleur de vous. D’avoir la certitude que vous en tirerez toujours quelque chose de positif. Et que vous en ressortirez toujours plus fort.

Quoi que que vous fassiez, vous êtes certain de faire la bonne chose, au bon moment !

La méthode qui en un geste fera disparaître vos peurs :

Je vais vous dévoiler une méthode qui portera ses fruits si vous vous entraînez suffisamment.

Dans un moment de détente, vous allez pratiquer cet exercice de concentration. Suivez bien ces indications :

En position de confort assise, calme, détendu… les yeux sont fermés. Profitez de ce moment de pause.

Laissez venir une situation particulièrement agréable. Cette situation vous apparaît dans votre champ de conscience. Imprégnez-vous de ce sentiment positif que vous renvoie cette situation…

Prenez tout votre temps… Vous laissez venir tout le confort, tout le bien être de cette situation qui se vit dans tout votre corps.

Vous allez accueillir un geste simple. Que vous pouvez faire avec la main, ou le pied. Et tout en vivant cette situation agréable vous laissez doucement ce geste se faire en vous.

Laissez votre conscience inscrire dans ce geste tout le bien-être, toutes les sensations agréables, tout le confort…

Profitez de cet instant, de ce geste pendant un moment…

Laissez partir cette situation, vous ne gardez plus que le geste. Il garde en lui toute la force, tout le bonheur, tout le bien être…

Ce geste vous sera utile lorsque vous serez confronté à un événement angoissant.

Pratiquez plusieurs fois cet exercice. Et régulièrement. C’est ainsi que vous pourrez vous servir de ce geste pour vous remplir d’émotions positives qui vous aideront à affronter vos peurs à chaque fois que vous en aurez besoin.