Header Image - Votre projet sérénité

Lutter contre le stress au travail : tout ce que vous devez savoir pour y mettre un terme

gestion du stress au travailComment lutter contre le stress au travail ?

Vous en avez assez de vos conditions de travail, parce que vous vous sentez stressé ?

Le travail vous déconnecte de ce qui est essentiel pour vous ?

Vous en faites trop pour votre travail, quitte à vous sacrifiez ?

Dans les lignes qui suivent, vous découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le stress, et en particulier, le stress au travail.

Avec tous ces éléments, vous pourrez agir et découvrir un quotidien plus harmonieux.

Car connaître le stress, c’est pouvoir le combattre !

Le travail est devenu aujourd’hui le premier facteur stress.
Et il est difficile de s’en défaire.
Il est de plus en plus courant de ressentir un stress au travail.

Devenue une question de santé publique, le débat est mis en avant, avec la question de la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle.

En plus, c’est lui qui régit bien souvent toute votre façon de voir votre quotidien.
On fait en fonction de lui.
L’organisation du temps de votre journée dépend de votre travail.

Dans cet article, l’idée est de vous permettre de reprendre la main mise sur votre quotidien.

Vous allez avoir entre les mains tous les éléments de compréhension pour comprendre le stress et comment il survient au travail.

Solutions de logement sénior : comment accompagner ce projet de vie avec quiétude

logement seniorC’est avec plaisir que nous accueillons un intervenant du portail Logement-séniors.com, pour qu’il puisse vous apporter son expertise avec sérénité sur cette problématique.

Vous vous sentez stressé pour votre projet de vie de retraite ?

Vous êtes accompagnant et vous n’avez pas de solution pour votre proche ?

Quelle solution de logement choisir ?

Choisir et construire un projet de retraite, et aborder la question du logement peut être délicat.

Parce que, ça peut-être un facteur de stress, parce qu’on aspire au meilleur dans l’accompagnement d’un tel projet,

Et parce qu’il est capital de pouvoir accéder à un accompagnement digne de ce nom, vous allez découvrir dans cet article des solutions concrètes en terme de solutions de logement sénior.

La population des personnes âgées augmente de plus en plus en France et se heurtent alors à des complications. Le départ à la retraite implique généralement un changement de rythme mais également un mode de vie.

Face à une multitude de choix de logements pour séniors, il est compliqué de s’y retrouver et cela peut très vite devenir assez stressant si l’on n’est pas accompagné…

C’est pourquoi, logement-seniors.com, un portail d’information gratuit et de référencement d’établissements, va essayer de tirer cela au clair de façon simple.

Réduire le stress avec une application mobile : c’est possible !

réduire le stressComment réduire le stress ?

Comment luter contre le stress ?

Vous vous sentez stressé ?

Vous vivez à cent à l’heure et vous subissez le stress de plein fouet ?

Le stress se fait ressentir car vous êtes à fleur de peau, irritable ?

Et il est fort possible que si vous alliez voir un cardiologue, il vous dirait de lever un peu le pied… ?

Non très sérieusement, si vous voulez :

  • aborder la vie plus sereinement
  • retrouver des nuits paisibles
  • diminuer considérablement votre stress

C’EST possible.

Et ça ne vous demandera pas vraiment trop d’efforts.

Dans cet article, vous allez découvrir comment vivre sans plus subir le stress de votre quotidien.

Il s’agit d’un truc qui repose sur un concept simple que vous allez découvrir dans les lignes qui suivent.

Et pour une fois, il se peut que votre mobile puisse vous y aider.

Vous allez découvrir une application qui va enrichir votre quotidien et vous apporter un peu plus de quiétude. Étonnant, n’est-ce pas ?

C’est une application très bien faite qui repose sur une méthode issue de recherches médicales en neurosciences et en neuro-cardiologie.

Et en prime, vous allez découvrir un petit gadget pas des moins utiles, puisque sur les bases du même principe, il pourra apporter tranquillité à vos nuits.

Donner une intention à sa vie : découvrez comment faire pour l’utiliser

donner une intention à sa viePourquoi donner une intention à sa vie ?

Pourquoi ne pas négliger l’intention que vous donnez à votre vie ?

Comment donner une intention à sa vie ?

On pourrait dire, et surtout avec ce qui va suivre…

Que l’intention qu’on donne aux actes portés au quotidien, est ce qu’il y a de plus efficace, pour s’épanouir et agir.

Imaginez un instant que c’est ce petit truc qui peut :

  • Vous donner une direction, un cap à votre vie.
  • Vous donner le petit truc pour faire en sorte que se lever le matin soit un plaisir.
  • Que toutes vos dites contraintes soit en réalité des éléments constructifs dans votre quotidien.
  • Vous donner une forme de transcendance quasi quotidienne qui puisse vous permettre de vous surpasser.
  • Vous donner la capacité de développer votre pouvoir de résilience, c’est à dire à pouvoir stimuler votre capacité à rebondir malgré les difficultés.
  • Vous donner la capacité à voir le monde de la manière la plus positive possible, dans le seul but de vivre votre vie le plus sereinement possible.

Imaginez que d’utiliser cette toute petite chose, peut vous installer dans l’équilibre de vie tant recherché

Un pouvoir pour vous sentir épanoui…

Pour utiliser ce pouvoir, il est nécéssaire d’en comprendre tout son mécanisme.

C’est pourquoi dans cet article, vous trouverez tous les éléments pour comprendre de quoi on parle lorsqu’on parle d’intention.

Et surtout, vous allez avoir entre les mains toutes les clés pour savoir comment utiliser ce pouvoir.

Je suis débordé : comment faire passer les priorités avant les (fausses) urgences

je suis débordé au travailComment ne plus se sentir débordé ?

Comment mettre à jour ses priorités ?

On peut très vite se sentir débordé

Parce qu’on se laisse aller ou bien parce que la pression est forte…

Du coup on n’arrive pas à faire le tri pour faire ce qui est vraiment essentiel…

On a du mal à prioriser ses priorités.

On a du mal à distinguer l’urgence de ce qui nous est réellement important de faire.

C’est que très vite on peut se disperser.

Et il y a certains cas dans lesquels on peut se perdre facilement, comme :

  • un état de fatigue passagère
  • un quotidien dans lequel on se sent perdu
  • un questionnement et une remise en cause qui accapare toute l’énergie
  • une charge des événements qui s’enchaînent trop vite
  • un changement qui survient vite, auquel on ne se sent pas vraiment préparer
  • des charges de travail et un quotidien pesants
  • Etc…

En gros, beaucoup de contextes dans lesquels on peut perdre pied pour peu que certains petits doutes s’installent.

Le but de cet article est de vous permettre de vous ressaisir et de reprendre pied.

Car bien souvent, il ne s’agit que d’une simple question d’organisation, et de quelques ajustements à faire dans votre quotidien.

Dans les lignes qui suivent, vous trouverez des astuces et des indications à mettre en place pour que votre quotidien corresponde mieux à vos attentes…

Pour que vous puissiez à nouveau traiter vos priorités.
Celles qui vous sont réellement essentielles.

Vous pourrez ainsi trouver une vision plus adéquate avec ce que vous vivez, avec vos aspirations.
Sans vous prendre la tête.
Et surtout en vous autorisant à relativiser les événements qui au fond vous sont superficiels.

Vous allez pouvoir faire le tri efficacement.
Pour vous autoriser à être tel que vous êtes.

Et en réunissant toutes vos conditions pour améliorer votre quotidien.

Vous allez avoir entre les mains un moyen simple de vous organiser, en priorisant vos priorités.

Identifier ce qui est essentiel :

C’est un peu comme pour trouver un sens à sa vie.
Vous devez identifiez ce qui vraiment est essentiel pour vous.

C’est une étape très importante pour se re-motiver.

Comment profiter de sa remise en question ?

Quand on traverse une période de doutes, 90% des personnes portent leur attention sur le côté négatif de cette période.

Et dès lors qu’on porte un peu d’attention sur les choses positives, bien souvent, les choses s’arrangent.
Avec plus de sérénité.

Pourquoi ?

L’intention qu’on donne dans sa vie y est pour beaucoup…

Avez-vous remarqué que lorsqu’on ne se sent pas très bien, notre entourage est parfois aussi en difficulté ?

Dès lors que vous faites l’effort de voir les choses de manière positives, les choses prennent une bonne tournure.

Parce que vous développez votre capacité à relativiser les événements.

Parce que vous développez votre capacité à rebondir lorsque vous traversez des moments de difficultés.

Parce que vous percevez ce qu’il y a de bon dans les événements que vous traversez.

Une petite chose à retenir de tout ça :

Les moments de doutes sont des moments de construction et d’équilibrage nécessaire pour donner un palpitant à votre vie.
Et pour que les cartes de votre vie soit redistribuées afin de trouver un nouvel équilibre.

Saisir sa remise en question pour redéfinir un but et faire le tri :

C’est à partir de ce moment-là que vous devez éviter certains petits pièges.

La vision de routine quotidienne peut être très handicapante, en plus du mental qui alimente ce phénomène sans vouloir lâcher prise.

Alors le truc, c’est de dire stop.
Faire un moment de pause dans lequel vous vous consacrez une écoute exclusive avec vous-même.

je suis débordée à la maison

Ça peut-être des moments de méditation, des moments d’introspection, ou simplement prendre une feuille et dresser une liste de ce qui est vraiment essentiel pour vous.

Ça peut-être une bonne occasion pour redéfinir une ligne directrice pour votre vie, comme un projet particulier.

Tout simplement un projet de vie qui vous correspond et qui vous aide à définir et obtenir des objectifs concrets qui vont dans ce sens, votre sens.

C’est à cet instant que vous devez mettre en place une stratégie pour discerner les vraies fausses urgences de vos priorités.

C’est comme ça que vous pourrez optimiser votre temps pour faire ce qui vous tient à cœur.

Par exemple :

Au travail vous avez une pile immense de dossiers.

Habituellement, on se force à vouloir tout réaliser et tout traiter.

Du coup, on devient fatigué et parfois inefficace.
Ce sont ces conditions qu’il faut éviter pour ne pas être surmené.

Alors on fait un peu de tri et on classe les priorités :

  • Les dossiers à traiter dans la journée impérativement
  • Les dossiers qui peuvent attendre, à traiter dans la semaine
  • Et les autres…

On ne vous en voudra jamais de vouloir vous organiser.

Les vraies fausses urgences sont bien généralement des contraintes auxquelles on n’a pas pu dire non.

Elles ne découlent pas de vous.
Ceci dit, des fois il n’y a pas le choix, il faut bien faire ces choses.

Et vous pouvez très bien les réaliser selon votre organisation.
Et donc relativiser les événements.

C’est à vous de prendre le dessus sur les événements en définissant les vraies priorités, qui correspondent à vos valeurs d’aujourd’hui.

Les priorités que vous vous fixez sont moteur de l’expression de votre être, de votre bien-être.
C’est un peu comme savoir pourquoi on se lève le matin…

Ces priorités peuvent définir une trame dans votre vie et dans votre façon de faire vos choix et d’agir pour vous en fonction de ce que vous êtes vraiment.

Comment m’organiser quand je me sens débordé

Prenons un exemple :

Si la priorité essentielle est de pouvoir acheter une voiture, alors il faut s’organiser un peu.

L’objectif : dans 6 mois, avoir acheté une voiture.

Il faut fixer une stratégie.
Et ça commence par faire un état des lieux.

  • Ai-je le permis ?
  • Ai-je le budget ?
  • Puis-je entretenir une voiture ?
  • Quelle voiture me correspond ?
  • Quelles démarches dois-je effectuer pour acquérir une voiture ?
  • Faire la démarche pour posséder une voiture est-elle l’une de mes priorités essentielle ?

Si je n’ai pas le permis et qu’avoir une voiture est indispensable dans la tournure que prend mon quotidien, l’obtention du permis devra être la nouvelle priorité.

Cette priorité devient prioritaire sur l’objectif acquérir une voiture.

Du coup, il y a d’autres paramètres à prendre en compte.

je suis débordée par le ménage

  1. Premier petit truc pour être organisé efficacement : connaître et fixer son capital temps pour réaliser un objectif.
  2. Le deuxième petit truc : ajuster ses priorités en fonction de soi, et développer des stratégies en fonction de ce qui est essentiel et du temps qu’on peut dégager pour ses objectifs. Pour ça, il est bon d’avoir une vision réelle et non-pessimiste de soi et de son environnement : les choses telles qu’elles sont sans apriori. Ceci implique de mobiliser vos capacités, même celles qui ne vous semblent pas apparentes.

Écriture : comment poser des mots sur des maux ?

écriturePourquoi écrire ?

Écrire peut-il me libérer d’un poids ?

Quelle est la démarche optimale pour se mettre à écrire ?

Il y a des choses qu’on peut garder tout au fond de nous…

Des choses qui nous bloquent tout le quotidien…

Et bien souvent, on a du mal à les regarder en face.

On cherche sans cesse à esquiver ces choses.
On se complique la vie à faire des détours pour ne pas s’y confronter.

Il y a aussi cette fibre artistique qu’on ne sait pas vraiment comment exprimer.
Une fibre qui conditionne largement la manière d’être dans sa vie.

C’est exprimer sa sensibilité au monde.
C’est exprimer spontanément ce qu’on est et en symbiose avec ses valeurs.

C’est pouvoir trouver un espace qui l’espace d’un moment change la physionomie du quotidien, par prise de conscience.

Parce que je me regarde comme je suis, en toute transparence.

Vous cherchez peut-être à créer un tel espace pour :

  • vous libérer du poids des choses qui ne sont pas faciles à assimiler
  • changer le regard que vous portez sur vous

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir un moyen de réunir ces conditions dans un espace très précis :

Dans l’espace de l’écriture.

Vous allez pouvoir comprendre les bienfaits de l’écriture, et pouvoir vous donner la direction pour produire un rapport intime presque littéralement littéraire.

Vous allez avoir entre les mains des indications sur :

  • pourquoi écrire
  • quoi écrire
  • écrire avec quelle démarche
  • se découvrir avec un rapport à l’écriture
  • comment créer un espace temps d’écriture
  • les belles surprises que cette démarche peut vous apporter

Et si je posais des mots ?

Écrire ça commence par un mot.
Et des fois, un seul mot peut suffire.

D’un seul mot peut découler une phrase, puis un paragraphe et ainsi de suite.

L’important, c’est qu’un mot, une phrase, un paragraphe prenne sens pour vous.
Parce que ce sont vos mots à vous.

L’écriture est accessible à tous, à partir du moment où ce qu’on écrit à du sens pour soi.

L’écriture est un moyen ultra efficace de se découvrir et de lâcher prise.

Une petite anecdote :

Quand je travaillais encore en tant qu’éducateur spécialisé, j’avais en charge un enfant traversant un moment très compliqué.

Un soir plus particulièrement, il était envahi d’un mal-être dont il ne pouvait se libérer. Après trois-quatre heures de crise, je lui propose d’écrire. 

Il a écrit une lettre pour sa maman, et il a pu poser des mots qu’il n’avait pu exprimer auparavant. Et il a écrit un texte « pour ses problèmes », pour ses craintes et ses angoisses. Il était tout content lorsqu’avec lui nous avons brûlé tout ces problèmes inscrits sur cette feuille.

Comme quoi cette démarche d’écriture est accessible à tous, et l’est à vous-aussi. Cet enfant avait 8 ans.

Écrire, une démarche pleine de surprises

La page blanche peut être très intimidante…
Et pourtant…

Beaucoup de bonnes surprises peuvent survenir une fois qu’on dépose un premier mot.

La clé, c’est de ne pas se prendre la tête pour commencer.

Chacun a son propre rapport à l’écriture.

Et généralement, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre.

Et ça, c’est bien !
Parce que ça ouvre un espace qui peut permettre de vous découvrir.

Surtout lorsque on se retrouve confronté, dans une période qui n’est pas facile, à un mur, et sans solution.

Ça permet de faire le point.
Et de prendre conscience de certaines choses que jusqu’ici on n’aurait pas vu.

Et mieux que ça :
Ça peut permettre d’exprimer une fibre artistique qui sommeille en vous.

Et ce n’est qu’un début…

Alors pour commencer, l’idée c’est d’écrire tout ce qui vous passe par la tête.

On peut commencer comme ça :

« Je suis un tel, et voilà ce que je vis… »

ou

« Aujourd’hui, j’ai vécu ceci ou cela, et ça me fais penser à ceci… »

Peu importe la résultante de ces écrits.
C’est simplement pour mettre les conditions d’un espace où on peut marquer les choses qu’on ressent en toute transparence.

Pas de censure
Car si l’envie vous en dit, vous pouvez le partager, ou vous en débarrasser.

Vous pouvez aussi coucher sur papier toutes les idées qui vous prennent la tête.

Ensuite, votre rapport à l’écriture va s’installer le plus naturellement.

Et vous allez pouvoir approfondir votre démarche.

C’est très pratique pratique pour se retrouver.
Ça ne remplace pas un analyse, mais presque

Vous pourrez ensuite aussi choisir des sujets qui vous tiennent à coeur.

Ce qui est bien, c’est aussi de tenir un petit journal.
Écrire un mot ou une phrase par jour.
C’est toujours mieux que de le faire sur les réseaux sociaux.

La démarche est d’autant plus bénéfique qu’elle est totalement vôtre.
Après libre à vous d’en faire ce que vous voulez.

Un bon exercice d’écriture pour soi, ça peut-être un portrait chinois :

« Si j’étais un animal je serais… »

Si j’étais une couleur je serais… »

Etc…

La force des mots :

La langue française met à notre disposition d’innombrables mots pour nous exprimer.
Et l’écriture permet d’utiliser cette richesse.

Il serait dommage de ne pas l’utiliser, car il s’agit d’un fort vecteur pour développer son bien-être.

Je m’efforce d’écrire chaque jour.

Écrire et partager des articles me permet de maintenir cette pratique énormément bénéfique.

Mais j’écris aussi pour moi.

C’est une démarche qui me permet de développer sans cesse des prises de conscience, sur mon histoire, sur les ajustement que j’ai à faire

Pour maintenir tous mes agissements, dans le but de me conforter dans la liberté que je me permets d’avoir.

Cette démarche d’écriture permet de mettre en perspective, de manière transparente, la sensibilité que vous pouvez avoir.

Et sans jamais la réprimer…

Elle a aussi le bénéfice d’enclencher d’autres démarches, d’autres espaces qui peuvent vous permettent d’accéder à une vie plus épanouissante.

L’écriture c’est pouvoir faire une pause pour mettre en place naturellement d’autres stratégies et d’autres démarche pour vous affirmer tel que vous êtes vraiment.

Si l’écriture est une manière d’expression, comme il en existe d’autres (danse, sport, peinture…), qui vous est accessible.

Les petites astuces citées plus haut m’ont largement aidé à passer le pas.

Hymne à la vie : une démarche pour encourager la vie…

Hymne à la vieComment apprécier la vie ?

Avec quel état d’esprit peut-on profiter un maximum de la vie ?

Pourquoi oser partager et exprimer tout haut tout l’amour qui anime votre vie ?

Pas si facile de voir toujours l’amour qui nous entoure…

Et exprimer cet amour est clairement un hymne à la vie.
C’est un choix.
C’est le choix responsable d’assumer de vivre en toute liberté.

Ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus facile, mais c’est une évidence naturelle de le reconnaître.

Ce sont des valeurs qui au quotidien sont d’une grande aide pour vivre plus épanoui.

Ces valeurs en question sont des valeurs citoyennes, des valeurs de démocratie, de religion, de spiritualité…

Elles dépendent d’une éducation, d’une histoire, de choix…

Alors cet article n’est pas un article comme un autre.

Ce n’est ni plus ni moins qu’une démarche de partage.

C’est le souhait quelconque que chacun puisse parvenir à son propre accomplissement, à son épanouissement personnel, en vue de pouvoir partager tout l’amour dont il est épris.

Le bien-être est plus que jamais un acte citoyen…

Pour que tolérance, solidarité, bien-être et vivre ensemble puisse signifier quelque chose, j’expose une simple vision des choses.

Pour ne jamais oublier…

Pour ne jamais oublier que je vis

Pour ne jamais oublier que j’ai eu cette chance.

Parce que je suis un spermatozoïde gagnant.
Ce qui me permet de partager avec vous que je suis vivant.

Je me rends compte que je fais parti d’un tout.
Que je suis sur cette Terre au même titre que vous.

J’ai la responsabilité et la liberté, le devoir d’amour envers mes proches, mes amis et de tous mes prochains qui vivent aussi sur dans ce monde.

Alors je ne dois jamais oublier, ni même perdre de vue, l’amour qui nous réuni tous à chaque instant.

Même mis à rude épreuve, en toutes circonstances, je me dois d’être libre.

Je dois ce partage pour simplement être reconnaissant d’avoir eu la chance de vivre.

Parce que comme tous, mon parcours de vie m’a conduis à ce jour.

Je prends conscience d’une conscience collective que je souhaite voir prendre conscience de la nécessité de rendre hommage à l’amour qui anime cette Terre.

Parce que je suis et par ce que je suis, je suis à ce titre un militant de la vie, un citoyen du monde.

Fausse prétention, ou fausse modestie peut-être… J’écris ces lignes en toute sincérité.

Parce que c’est un devoir qu’il incombe à tous, je prends moi aussi la responsabilité de m’exprimer et de clamer haut et fort que rien ni personne ne peut par bêtise empêcher qui que ce soit de réfréner un acte naturel et militant qui est celui d’exprimer la vie.

C’est un combat de tout instant à mener dans lequel je m’engage, dans lequel chaque citoyen, chaque humain, s’engage à ce jour.

Car c’est justement pour ne pas oublier, que lorsque l’opportunité de profiter se présentera, j’aurai comme tous le devoir de la saisir.

C’est à la terrasse d’un café que je m’engage à être honnête envers moi-même, et envers cet engagement, dans cet acte d’expression libre que personne ne peut enlever à quiconque.

On ne peut se priver de certains petits plaisirs de la vie.

Et ce sera avec grand plaisir, et la tête haute que j’assisterai à un putain de concert de death métal, que je me remplirai la panse de bouffe Cambodgienne, et que je me délecterai d’un spectacle footbalistique de deux grandes nations qui ont su parvenir à une forme de résilience maximale au regard de leur histoire commune.

Est-ce trop demander d’aimer son prochain ?

Quelle religion ne prône pas cet amour ?

Ne sommes-nous pas tous pareil et tous égaux ?

Ne sera-t-il pas trop tard pour être tolérant, une fois que la mort nous aura emporté, sans distinction de couleur, de culte, de situation sociale, de sexe…?

Peut-être suis-je trop rêveur pour penser que la tolérance et l’amour est accessible à tous au vue de la fanatisation dogmatique de l’abrutissance de certains…

Être citoyen ?

Que signifie être citoyen si ce n’est exprimer ce que l’on est en toute liberté, dans le seul but de vivre ensemble avec bienveillance, amour et fraternité ?

La citoyenneté n’est-elle pas une valeur fondamentale de l’être ?

Et c’est pour cela qu’il est important de prendre conscience, pour être acteur de sa vie, que vous êtes, aussi bien moi qu’un autre, un citoyen de monde.

En terme de bien-être c’est ce qui donne force à notre liberté, car c’est prendre conscience de sa propre responsabilité à encourager la vie partout où elle se trouve.

Si ce texte peut paraître très égocentrique, c’est parce que du bien-être de chacun implique le bien-être de tous.

Se sentir coupable parce qu’on ne sent pas bien est inutile, à partir du moment où on comprend que faire son maximum pour aller mieux est le principal.

Tout acte citoyens permet de s’inscrire dans une démarche épanouissante, quelqu’en soit son niveau.

C’est cette démarche personnelle que vous devez privilégier comme un pied de nez à tous ceux qui n’ont pas notion de vivre ensemble.

Comme un acte d’amour envers tous ceux qui partagent ce monde.