La pensée positive : une richesse à exploiter

voir la vie en rose et être heureuxEnvie d’adopter la pensée positive pour en finir une bonne fois pour toutes avec la mauvaise humeur ?

Après la lecture de cet article, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas voir la vie en rose.

Vous allez prendre conscience de la richesse de la pensée positive et vous pourrez l’adopter !

En ce moment, je traverse une mauvaise période et je n’en vois pas le bout. Je ne sais pas vraiment comment faire. Ça m’énerve !

A ces questions, je propose quelque chose de simple : cesser d’être négatif !

Être positif et le rester c’est bien joli… Qu’est-ce que ça peut changer à mes problèmes ?

À quoi ça sert de se plaindre ?

C’est vrai que c’est difficile de voir la vie en rose tous les jours. Entre le travail, la vie dans la maison, le pessimisme partagé, les gens qui font la tête dans les transports… Un rien nous pousse à bout !

Une personne qui passe la moitié de son temps à ronchonner se trouvera confronter à des problèmes de santé comme le stress. Ou en tout cas, cet état d’esprit n’aura comme effet que de se mettre des obstacles à son bonheur.

Si vous pensez qu’être positif ne change pas grand-chose – entre nous ce ne sera pas être positif mais niais, candide… – être négatif ne change pas non plus les choses.

Et pourtant le simple fait d’être positif vous permet d’exploiter des ressources pour rebondir !

Que peut apporter la pensée positive ?

Déjà il faut préciser une chose : être négatif ou positif n’est pas quelque chose d’inné :

On N’EST PAS négatif ou positif. C’est une question d’habitudes et de moyen de défense face à certaines agressions dans la vie quotidienne.

J’ai rencontré dans ma vie une personne qui ne pouvait s’empêcher d’être méchante, sarcastique…

Un jour je lui ai demandé pourquoi. Elle m’a répondu simplement qu’elle était comme ça.

Avec son expérience, c’est devenu comme une carapace. J’ai pensé que c’était justement une question d’habitude et que cette personne n’avait jamais eu l’occasion de faire le choix d’être positif, face aux malheurs qu’elle a traversés.

J’ai rencontré cette personne à un moment où moi-même je traversais une période qui ne m’était pas agréable mais qui avec le recul a été très formatrice en terme d’expérience de vie.

J’ai commencé à m’offrir le choix d’être positif !

Les problèmes que je voyais n’avaient plus de sens. Car en moi j’avais les ressources pour me créer une nouvelle opportunité.

pensée positive du jour

La majorité des problèmes sont liés aux représentations de notre mental.

J’ai découvert que la sophrologie repose entre autres sur le principe d’action positive : toute action positive dirigée vers la conscience se répercute positivement sur tous les éléments psychiques.

Quel bon état d’esprit pour adopter la pensée positive ?

La pensée positive est un choix !

C’est sûr que c’est compliqué de faire ce choix quand on n’est pas au top, quand la période n’est pas facile. Surtout que notre mental qui lui choisit la facilité se tourne plus aisément vers des pensées plus noires.

Mais tout ça peut changer ! C’est une question d’habitude. Donc il s’agit d’un apprentissage qui pourra changer votre vie !

C’est comme un muscle à travailler. C’est un processus qui avec de l’envie et un peu de méthode devient aussi naturel que le simple fait de respirer.

pensée positive permanente

Le secret c’est de trouver l’envie d’avoir envie. Et si vous lisez cet article, c’est que vous avez suffisamment l’envie de changer…

Retenez bien une chose :

Si la pensée positive est un choix, avoir le choix est votre liberté ! Jouir d’une quelconque liberté renforce le sentiment de bien vivre, de bien ÊTRE.

C’est comme devenir pleinement acteur de sa vie. Bien sûr, cela nécessite un peu de rigueur mais avec de la pratique, ça devient automatique.

Comment devenir positif et le rester ?

Le fait de posséder cette liberté de choix et surtout le fait d’en avoir conscience va considérablement changer votre rapport à la vie. Il ne faut pas négliger cette force !

Vous vous apercevrez bientôt qu’elle sera une réelle motivation pour passer à l’acte dans le positivisme et surtout pour le rester.

Alors vous avez décidé d’être positif ? Très bien !

Car il s’agit là d’un travail reposant sur votre volonté.

Commençons maintenant, ensemble si vous le voulez bien !

Les 3 clés pour devenir positif :

1) La première des clés pour être positif, c’est d’arrêter d’alimenter votre esprit avec des pensées négatives :

Aujourd’hui la plupart des gens, moi-même auparavant, ont un mental en constante activité. Jamais de pause !

Face aux agressions extérieures, en plus de nos conflits intérieurs, ils ne cessent de se focaliser sur le négatif. Pourquoi ? Pour se prévenir des perpétuelles agressions de la société.

Du coup surviennent pensées noires, obsessions et peur… Tout un cocktail fait pour nous faire stresser…

Alors le conseil, c’est de vous accorder une pause :

Concentrez-vous sur l’instant présent. Faites le vide en vous.

2) La deuxième chose, le transformer en positif :

Retenez bien que vous êtes exceptionnel et que vous détenez un grand potentiel.

Les choses à l’heure actuelle sont telles que vous les voyez ! Voyez à présent le bon en étant ce que vous êtes. C’est-à-dire exceptionnel !

La plupart des pensées négatives proviennent de l’environnement extérieur. Et sur celles-ci, il est très simple d’agir !

On a déjà beaucoup à faire avec notre propre négativité et avec celle de notre entourage… Ne soyez pas éponge qui ne peut s’essorer.

Une solution simple est de les transformer en positif. Dans toutes mauvaises choses se trouve quelque chose de bien. Il faut que votre attention soit attirée vers ce bien.

Une panne d’essence ?!? Une bonne occasion de faire de la marche à pied, bon pour votre santé ! Peut-être pendant cette promenade vous ferez de bonnes rencontres inattendues…

C’est ça le principe de la pensée positive.

Mais attention : avant de transformer ce négatif il faut pouvoir s’en préserver. Car il est très contagieux.

Prenons l’exemple des médias… Je vous conseille d’ailleurs de les éviter : ils nous parasitent l’esprit en nous induisant des pensées contre notre plein grès. Ils nous submergent avec un flot incessant de faits divers morbides, chômage, crise, épidémies… En un mot : que de pessimisme. Ils nous tirent vers le bas.

3) La troisième clé repose sur l’acceptation de ce qui est pour vous négatif :

La vie suit le chemin du temps. Ce chemin est tout sauf monotone. Et parfois vous avez la sensation qu’il est trop désagréable.

Il s’agit seulement de votre expérience. Cette expérience amène du bon comme du mauvais. Il y a toujours du bon à retirer d’une mauvaise expérience.

C’est ça la voie de la résilience !

Accepter les émotions, les humeurs, les événements tel qu’ils vous viennent sans les juger ni les interpréter. Profitez-en lorsqu’ils vous apportent du plaisir.

Et si on s’exerçait ?

Concentrez-vous sur votre respiration et accueillez la détente et la sérénité. Vous venez de faire le vide. Vous ressentez pleinement la détente.

Renforcez maintenant mentalement votre capacité de confiance, d’harmonies physique et mentale, et votre capacité d’espoir. C’est un excellent exercice pour commencer.

Une variante :

De la même manière, concentrez-vous sur l’instant présent. Faites le vide de toutes les pensées. Accordez-vous une pause. Et prenez conscience de vous dans votre totalité. Corps et esprit.

Le meilleur pour la fin :

Voici un exercice génial pour apprendre à voir le positif :

Pendant une semaine, chaque soir, notez sur un carnet 5 choses positives qui vous sont arrivées dans la journée.

Ne cherchez pas des choses compliquées. Cela peut être très simple : par exemple la sensation de bien-être en buvant un café en terrasse avant d’aller travailler, le matin.

Je suis sûr qu’avec un peu d’entraînement, vous arriverez à voir cette facette de la vie qui est si belle.

pensée du jour

Et pour y arriver plus facilement, je vous propose la chose suivante :

Chaque matin devant le miroir, faites-vous des grimaces. Pensez très fort que vous allez passer une bonne journée. Ce que je vous demande c’est de travailler sur le sentiment de joie. Vous pouvez faire appel à un souvenir agréable pour ça.

Plus vous apprenez à voir du positif, plus vous en voyez.

Vous entreprenez votre démarche pour aborder la vie avec plus de sérénité.

Pour que vous puissiez dire adieu au stress et à l’anxiété, pour accueillir une vie plus simple et un quotidien qui vous convient au mieux, je vous invite à prendre quelques instants pour répondre à ces questions

Le but, c’est de vous offrir la possibilité d’évaluer, à cet instant, la perception que vous avez de vous-même
Et de vous améliorer par la suite.

C’est votre démarche, pour que vous puissiez enfin être :

  • Bien dans votre corps
  • Bien dans votre tête
  • Bien dans votre quotidien

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler pour vivre un quotidien pour serein.

Tout est là :

Votre projet sérénité

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

C’est vous que vous laissez parler, avec sincérité, et avec votre intention de vous améliorer.
Votre vie n’est pas en jeu, et cette proposition va très certainement vous surprendre dans le bon sens du terme.

Et parce que la vie est un jeu sérieux, nous vous mettons au défi de vous installer dans cette démarche !

 

Charles