Effet miroir : je me reconnais en toi !

effet miroirNous sommes heureux d’accueillir Lysianne du blog Rire Sa Vie. C’est avec plaisir que nous lui laissons partager son expérience avec vous :

Nous ne pouvons reconnaître quelque chose que parce que nous le connaissons déjà !
Si nous pouvons reconnaître certaines qualités ou certains défauts chez l’autre c’est que cela ne nous est pas étranger du tout !
Alors décryptons notre miroir afin de pouvoir mieux nous comprendre et nous connaître.

Prenons un exemple :

– Si je vous parle d’une couleur que vous connaissez déjà, vous allez tout de suite savoir de laquelle je suis en train de parler, vous allez pouvoir la visualiser, l’imaginer, la reproduire car vous l’avez déjà vu, vous l’avez déjà en vous, dans votre mémoire car vous avez appris à l’utiliser, à la visualiser, on vous a enseigné son nom, etc..

– Maintenant, si je vous parle d’une couleur dont le nom vous est complètement inconnu, vous ne l’avez jamais entendu, ma description est telle que vous n’arrivez même pas à voir à quoi cela ressemble tant cela vous est étranger, vous pouvez essayer de l’imaginer mais vous n’arrivez pas à la visualiser ni à la reproduire car il vous est impossible de savoir à quoi elle ressemble exactement car votre cerveau, vos sens n’ont jamais eu cette information.

Tout est ainsi fait dans la vie. Lorsque vous vous sentez proche des émotions d’une personne en joie, en souffrance, en peine, en colère, en amour c’est parce qu’au fond de vous-même vous connaissez parfaitement ces émotions.

Nous sommes tous nés avec les mêmes besoins et avec un panel d’émotions et de sentiments que nous développons au fur et à mesure de notre vie. Les moyens que nous mettons pour les appréhender ou pour les nourrir vont être différents mais nous sommes tous liés par ces mêmes besoins, ces mêmes émotions et ces mêmes sentiments.

C’est à partir de ces constats que cela devient intéressant car si une personne est en face de nous et nous dérange par son attitude, automatiquement un jugement va intervenir de notre part.
Du style :  » quel(le) arrogant(e) » « quel(le) égoïste »  » quel(le) casse-pied », etc…
Comment peut-on reconnaître ce qui caractérise en cet instant la personne, si nous même ne le connaissons pas déjà !

Quand nous sommes en train de juger une personne, qui juge t-on exactement ?

Car après tout si cette personne est effectivement arrogante, elle seule est concernée, cela lui appartient, alors qu’est-ce que ça peut nous faire ? À moins que cela vienne déranger un aspect de nous qui n’est pas au clair avec ce fait.
Car qui vient mettre le seuil de tolérance pour penser que la personne est arrogante ?
Chacun a sa façon de voir les choses et une personne peut être jugée arrogante pour quelqu’un et pas pour une autre ?
Qu’est-ce qui fait la différence, sinon son propre ressenti, sa propre interprétation, son propre jugement, sa propre gêne ?
Et là on ne parle bien que de soi, pas de l’autre ….
Chacun est comme il est, et nos faits et gestes nous appartiennent.
Si la personne en face est troublée ou agacée, c’est qu’elle s’identifie en miroir, car au fond d’elle, elle retrouve les mêmes blessures, croyances ou traits de caractère de l’autre.

blanc et noirLa lecture se fait autant pour le négatif que le positif, ainsi nous pouvons trouver une personne très drôle, joyeuse, sympathique, c’est parce qu’au fond de nous, nous sommes aussi cela, nous connaissons ces états.

C’est pourquoi il est important de comprendre ce qui se passe en nous lorsqu’une personne nous dérange, nous trouble ou nous répulse.
Qu’est-ce que cela vient toucher en nous ?
Car dans le fond, nous pourrions très bien laisser la personne être comme elle est et que cela ne nous touche pas plus que cela.

L’effet miroir est une excellente approche pour nous rencontrer nous-mêmes et comprendre qui nous sommes, ce que nous avons à travailler pour nous libérer de nos souffrances ou pour nous montrer nos potentiels enfouis qui camouflent notre confiance en nous.

Chaque fois que je rencontre une personne qui vient « titiller » quelque chose en moi, je suis très heureuse, car je me dis que c’est un Maître qui arrive pour me montrer ce que j’ai à travailler pour me libérer de cela et être ensuite en paix.
Il faut comprendre que si une personne nous agresse verbalement ou physiquement, c’est qu’elle aussi a cette souffrance qui la bloque et qu’elle nous la transmet via notre effet miroir qui vient la troubler.

Par exemple :

– la jalousie vient du fait que la personne en face a remarqué en nous une qualité ou un savoir faire qu’elle aimerait avoir, sauf qu’elle n’a pas saisi que si elle l’a reconnue c’est qu’elle-même les possède, mais comme personne ne lui a jamais expliqué ou mis en avant ces qualités personnelles, elle se rabaisse en pensant qu’elle en est incapable et pour mieux se mettre en avant, va rabaisser l’autre à son tour ….
Si l’autre est au clair, elle comprendra et essaiera d’apaiser le jeu, si l’autre n’a pas cette acuité non plus, c’est l’effet boule de neige et cela peut aller loin dans la dispute, la rancœur, etc…

C’est un travail de développement personnel que le travail d’analyse de l’effet miroir.
Il peut être fait seul(e), ce qui est parfois difficile, ou accompagné(e) pour plus de clarté sur des situations ou des sujets précis.

Si nous avions une autre éducation et une autre communication dès l’enfance, nous ne serions pas autant confronté aux autres, c’est à dire à nous-mêmes et les rapports seraient beaucoup plus harmonieux.
Nous serions en paix avec nous-mêmes et donc avec les autres.

En attendant ce nouveau monde ou la Communication Non Violente sera notre quotidien, je vous invite à vous interroger sur vos comportements, vos jugements, vos interprétations en vous demandant, pourquoi cela ?
Puis comment faire avec cela ?

J’espère que cet article vous aura plu, ou tout au moins interpellé et si vous voulez en savoir plus, vous pouvez me rejoindre sur mon blog www.riresavie.fr

Encore merci à Charles de m’avoir fait l’honneur de son site pour y publier cet article.

A très bientôt,

Lysiane

Vous entreprenez votre démarche pour aborder la vie avec plus de sérénité.

Pour que vous puissiez dire adieu au stress et à l’anxiété, pour accueillir une vie plus simple et un quotidien qui vous convient au mieux, je vous invite à prendre quelques instants pour répondre à ces questions

Le but, c’est de vous offrir la possibilité d’évaluer, à cet instant, la perception que vous avez de vous-même
Et de vous améliorer par la suite.

C’est votre démarche, pour que vous puissiez enfin être :

  • Bien dans votre corps
  • Bien dans votre tête
  • Bien dans votre quotidien

C’est tout simple : vous cliquez sur les cases qui vous correspondent le plus, et vous découvrez les points que vous devez travailler pour vivre un quotidien pour serein.

Tout est là :

Votre projet sérénité

Une fois que vous saurez par où commencer, vous pourrez passer à l’action pour de bon…

C’est vous que vous laissez parler, avec sincérité, et avec votre intention de vous améliorer.
Votre vie n’est pas en jeu, et cette proposition va très certainement vous surprendre dans le bon sens du terme.

Et parce que la vie est un jeu sérieux, nous vous mettons au défi de vous installer dans cette démarche !

 

Charles